Projet Montréal ouvre sa course à la direction aux non-membres

Le conseiller Guillaume Lavoie a annoncé lundi avoir finalement... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le conseiller Guillaume Lavoie a annoncé lundi avoir finalement l'intention de briguer le poste.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Projet Montréal ouvre la course à sa direction aux non-membres, ce qui pourrait porter à cinq le nombre de candidats souhaitant prendre la tête de l'opposition à l'hôtel de ville pour affronter Denis Coderre en novembre 2017.

Le parti municipal a modifié hier ses règles pour permettre aux gens n'étant pas membres de Projet Montréal depuis 90 jours avant le déclenchement du scrutin de soumettre leur candidature. En déposant leur candidature, les candidats deviendront automatiquement membres de la formation.

La date de dépôt des candidatures a de plus été repoussée d'une semaine, soit jusqu'au 22 octobre. Ce délai a été accordé pour permettre à tous les candidats de remplir les conditions de mises en candidature.

Le conseiller François Limoges a été le premier à manifester son intérêt à se lancer dans la course au printemps, suivi par l'élue Valérie Plante voilà quelques semaines. Puis lundi, le conseiller Guillaume Lavoie a annoncé avoir finalement l'intention de briguer le poste.

En plus de ces trois candidats membres de longue date de Projet Montréal, la chef de Vrai changement pour Montréal, Justine McIntyre, a confirmé son intérêt à briguer la direction de Projet Montréal.

Rappelons que les deux partis sont en discussions pour fusionner. L'un des points à régler était justement de permettre à Mme McIntyre de prendre part à cette course à la direction, obstacle maintenant levé avec le changement des règles. Un comité regroupant les dirigeants des deux partis d'opposition sera d'ailleurs bientôt mis en place pour voir comment réussir ce rapprochement.

Enfin, La Presse a également appris que le changement de règles ouvre la voie à un cinquième candidat potentiel. Une personne de l'extérieur du parti s'est aussi montrée intéressée à faire campagne, une candidature jugée sérieuse à l'interne.

«Nous avons décidé de faire preuve de flexibilité pour permettre au plus grand nombre possible de personnes de se présenter à la chefferie de Projet Montréal. Notre objectif est de battre Denis Coderre aux prochaines élections. La chefferie est donc une excellente occasion pour toute personne qui a à coeur l'avenir de Montréal de se lancer et de convaincre nos membres qu'elle est la meilleure personne pour diriger le parti et pour remporter la mairie en 2017», a indiqué la présidente du parti, Nathalie Goulet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer