Lac-Mégantic: 60 disparus, l'enquête progresse

L'inspecteur Michel Forget de la SQ.... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

L'inspecteur Michel Forget de la SQ.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Tragédie à Lac-Mégantic

Actualité

Tragédie à Lac-Mégantic

Un convoi ferroviaire transportant du pétrole brut a explosé à Lac-Mégantic, le 6 juillet, faisant plusieurs morts et rasant la quasi-totalité du centre-ville historique de cette municipalité. »

(Lac-Mégantic) L'enquête criminelle sur la tragédie de Lac-Mégantic a franchi un nouveau pas: des procureurs de la Couronne ont été récemment rencontrés afin de préparer une éventuelle poursuite criminelle.

C'est ce qu'a annoncé ce matin le porte-parole Michel Forget, de la Sûreté du Québec, immédiatement après avoir confirmé que la liste des disparus s'était encore allongée. Une soixantaine de personnes manquent maintenant à l'appel, cinq jours après la tragédie. 

Le nombre de dépouilles récupérées dans la zone sinistrée est demeuré stable depuis hier, à 15.

«L'enquête progresse bien, en termes d'enquête criminelle, a assuré M. Forget. 

Dans une courte entrevue avec La Presse subséquente au point de presse, il a aussi indiqué que «plus d'une centaine» de témoins avaient été rencontrés jusqu'à maintenant. 

Le Bureau du coroner, pour sa part, a indiqué que les quinze dépouilles retrouvées jusqu'à maintenant ont été transportées jusqu'au laboratoire de Montréal pour être identifiées.

Disparus : une liste qui fluctue

La liste des personnes portées disparues s'est allongée après que des nouvelles informations aient été reçues par la police, a indiqué M. Forget. 

Par ailleurs, trois individus que les autorités croyaient disparus ont refait surface ce matin, parce qu'ils se trouvaient «à l'extérieur» de la ville. «Des gens se rapportent, d'autres gens nous informent», a expliqué Michel Forget.

L'actuelle «période des vacances» est un facteur qui complique la rédaction d'une liste stable. 

Michel Forget a aussi condamné la publication d'une liste de victimes par certains médias, affirmant que des erreurs s'y étaient glissées.  «Personnellement, ce matin, j'étais à côté d'une personne qui a vu un nom sur cette liste et un visage publié. Elle a été très impactée, alors que [la personne sur la liste] était vivante», a-t-il relaté.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer