Les étudiants se préparent à l'annulation du trimestre

Le porte-parole de la CLASSE, Gabriel Nadeau-Dubois.... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le porte-parole de la CLASSE, Gabriel Nadeau-Dubois.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

La grève qui perdure incite les étudiants à envisager la possibilité que leur trimestre soit annulé, reconnaît le porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) Gabriel Nadeau-Dubois.

Des assemblées générales auront à se prononcer sur cette question dans les jours à venir, dit-il. «Est-ce qu'on est prêt à annuler la session? Plusieurs facultés, surtout au niveau universitaire, commencent sérieusement à l'envisager», indique-t-il.

Une proposition en ce sens a été adoptée lors du dernier congrès de la CLASSE. «Si jamais ça arrive, il va falloir qu'on ait une position. C'est sûr qu'il s'agit de très gros sacrifices qu'on ne prend pas à la légère».

Plusieurs personnes bien informées dans le milieu collégial ont confirmé à La Presse dans les derniers jours que l'annulation du trimestre, complètement écartée au début de la grève, commence à être envisagée.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer