La population sollicitée pour retrouver Yvon Lacasse

Yvon Lacasse est toujours recherché par la SQ....

Agrandir

Yvon Lacasse est toujours recherché par la SQ.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yvon Lacasse aurait « assurément donné un coup de main à un pur étranger » et il aurait été « prêt à tout pour un enfant », assure sa fille Jennifer. Depuis jeudi, la famille de l'homme de 71 ans est sans nouvelles de lui, alors que le véhicule qu'il conduisait a été volé par Ugo Fredette, qui tentait de fuir les policiers à ses trousses.

« Diffusez la photo de mon père au maximum et [...] regardez sur votre terrain respectif », supplie la fille du disparu, qui espère qu'avec l'aide de la population, son père sera retrouvé le plus rapidement possible.

« Des kilomètres et des kilomètres de recherche ont été faits [hier], le tout coordonné avec la SQ, [mais] les recherches n'ont pas réussi à éclaircir le mystère entourant la disparition de mon père », se désolait Mme Lacasse, rongée par l'inquiétude.

La camionnette F-250 qu'Ugo Fredette aurait utilisée, jeudi soir, pour fuir Saint-Eustache avec son fils a été retrouvée à la halte routière de Lachute, dans les Laurentides. Tout porte à croire qu'à cet endroit, il aurait volé le véhicule de M. Lacasse et poursuivi sa course folle jusqu'à son arrestation, près de 24 heures plus tard en Ontario, au volant de ce même véhicule. Depuis, Yvon Lacasse manque à l'appel.

Il allait profiter du soleil

M. Lacasse a l'habitude de se rendre à la halte routière de Lachute située au bord d'une rivière pour lire et prendre du soleil, a confié sa fille à La Presse. Elle raconte que son père est une personne « très joviale », avec « beaucoup d'entregent » qui aurait été « prête à tout pour un enfant ».

Hier, une battue avec des bénévoles a été faite près de la halte routière. Les bénévoles se sont présentés par dizaines, tant des amis et des membres de la famille que de purs inconnus.

« J'y suis allée avec mon auto pour voir dans les fossés du chemin du Lac-Chevreuil [à Gore] et du chemin de la Rivière-du-Nord », a raconté une résidante de Lachute, Bianca Laflamme, qui a préféré participer aux recherches en voiture puisqu'il y avait « déjà beaucoup de monde à pied ». 

« C'est une personne de ma région, et quand je peux essayer de faire une différence et aider, je le fais. »

La Sûreté du Québec avait déployé des moyens importants, notamment un hélicoptère et un véhicule tout-terrain. Maîtres-chiens, enquêteurs, techniciens spécialisés en recherche de l'unité d'urgence et patrouilleurs ont arpenté Lachute et les environs, hier.

Les recherches impliquant les bénévoles ont été suspendues à la tombée de la nuit, mais les policiers ont continué.

« Cette nuit, des patrouilleurs de l'unité d'urgence feront des vérifications à des points stratégiques et il y a également des patrouilleurs de la MRC d'Argenteuil qui poursuivent les recherches », a expliqué, hier soir, Daniel Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Reprise des battues

Des battues ont repris ce matin dans le même secteur. Le rendez-vous est donné à la halte routière de la route 158, à Lachute, au croisement de la route 329 en direction de Gore.

« Si quelqu'un veut venir à titre de bénévole, il doit signaler sa présence au poste de commandement, qui sera près du stationnement », a expliqué le porte-parole de la SQ.

Yvon Lacasse mesure 1,67 m (5 pieds 5), il pèse 70 kg (155 lb). Il a les yeux bruns et il est chauve. Il conduisait un véhicule Honda CR-V 2006, qui aurait été volé par Ugo Fredette durant sa course folle. Quiconque détient des informations concernant cette affaire doit contacter la SQ au 1 800 659-4264.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer