Les Hells Angels s'affichent plus que jamais

Le Thunder Bike Show pourrait être plus achalandé que... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le Thunder Bike Show pourrait être plus achalandé que le Bike & Tattoo Show de Laval, en avril dernier (notre photo).

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Des milliers de personnes, dont des dizaines de membres des Hells Angels et de leurs clubs-écoles ainsi que des sympathisants, sont attendus en fin de semaine dans la région de Saint-Hyacinthe pour un important événement de motocyclistes, selon des sources policières.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) et d'autres corps de police devraient être très présents au Thunder Bike Show 2017, qui aura lieu vendredi et samedi sur le terrain de la piste de Sanair, à Saint-Pie-de-Bagot. Il s'agit de la première édition de cet événement qui constitue le pendant estival du Bike & Tattoo Show qui se déroule en avril à Laval depuis quelques années. Le Thunder Bike Show pourrait toutefois être plus achalandé que son équivalent printanier.

Depuis la libération de dizaines d'entre eux ces dernières années et la fin abrupte du mégaprocès SharQc en octobre 2015, les Hells Angels et les membres de leurs clubs affiliés s'affichent davantage et sont devenus, selon la police, l'organisation criminelle la plus importante au Québec et au Canada.

Au cours des dernières semaines, deux officiers de la SQ et de la Gendarmerie royale du Canada ont dit à La Presse qu'ils constataient un certain courant de sympathie envers les Hells Angels qui, de leur côté, seraient en campagne de séduction auprès de la population. L'événement de la fin de semaine pourrait s'inscrire dans cette stratégie.

Comme c'est leur habitude, les policiers dresseront des barrages routiers dans le secteur de la piste de Sanair pour enquêter les visiteurs, rafraîchir leurs fiches de renseignement et leurs albums photo, et vérifier l'état mécanique et administratif des motos et autres véhicules utilisés par les motards criminels et leurs relations.

«La lutte aux motards est une priorité pour la Sûreté du Québec et des enquêteurs seront sur place pour raffiner leurs banques de renseignements criminels», a confirmé à La Presse la lieutenante Martine Asselin.

Changement d'adresse

À l'origine, il était prévu que l'événement se tienne près d'une station-service de la route 132, dans la réserve amérindienne de Kahnawake, mais au début de l'été, les organisateurs ont annoncé sur leur page Facebook que le Thunder Bike Show déménageait sur le terrain de Sanair.

Des sources ont confié que des membres du conseil de bande auraient vu d'un mauvais oeil la présence de plusieurs Hells Angels dans la réserve et s'y seraient opposés, mais un employé du conseil de bande nous a répondu, par courriel, que les autorités mohawks «n'ont reçu aucune demande de permis pour cet événement et que plus tard, le Thunder Bike Show a été déplacé par ses organisateurs en raison d'un manque d'espace».

«Le Thunder Bike Show ne se produira plus à Kahnawake. La demande est trop grande pour l'espace! La bonne nouvelle, c'est qu'on relocalise l'événement à Sanair! Beaucoup plus grand et mieux structuré pour un festival de cet [sic] envergure!! Ce sera plus grandiose encore!! », ont effectivement écrit les organisateurs sur Facebook le 20 juin dernier.

L'ombre de Cazzetta

Le principal commanditaire de l'événement est l'entreprise de vêtements Headrush, dont l'une des actionnaires - du moins jusqu'à tout récemment - est une personne proche de l'influent Hells Angel de Montréal Salvatore Cazzetta, libéré provisoirement vendredi dernier, en attendant un procès pour recel. Ce dernier ne sera toutefois sûrement pas présent à l'événement étant donné les conditions qu'il doit respecter.

Un des organisateurs de l'événement serait un ancien représentant d'Headrush et membre d'un nouveau groupe de motards liés aux Hells Angels, selon des sources. Ce dernier fait d'ailleurs une grande promotion de l'événement sur sa page Facebook personnelle.

Selon des informations qui circulent sur les réseaux sociaux, tout indique que la roulotte de vêtements Support 81, dont la présence à l'Expo agricole de Saint-Hyacinthe il y a deux semaines avait soulevé un tollé, sera sur place à Sanair en fin de semaine. Le chiffre 81 signifie Hells Angels, pour les huitième et première lettres de l'alphabet, le H et le A.

Il se pourrait également qu'il y ait d'autres stands de vente de vêtements à l'effigie des Hells Angels ou d'entreprises de vêtements dont les propriétaires ont des liens avec des motards, comme c'est le cas au Bike & Tattoo Show de Laval.

La région de Saint-Hyacinthe se trouve sur le territoire des Hells Angels de la section South.

***

Pour joindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer