Le maire de Brossard visé par une enquête

Le maire sera convoqué devant un juge administratif... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Le maire sera convoqué devant un juge administratif de la CMQ au cours des prochains mois, où il devra se défendre d'avoir enfreint le code d'éthique et de déontologie des élus municipaux.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'achat de meubles coûteux pour le bureau du maire de Brossard, Paul Leduc, et l'implication de sa femme dans la transaction feront l'objet d'une enquête de la Commission municipale du Québec (CMQ), à la suite de la plainte d'un citoyen.

Le maire accuse l'équipe de son opposante, la conseillère et candidate à la mairie Doreen Assaad, d'être à l'origine de cette plainte. L'équipe de Mme Assad a refusé de commenter ces allégations. 

Paul Leduc sera convoqué devant un juge administratif de la CMQ au cours des prochains mois, pour se défendre d'avoir enfreint le code d'éthique et de déontologie des élus municipaux. La plainte allègue qu'il «a fait preuve de mauvaise foi», qu'il «a manqué d'honnêteté envers les citoyens de Brossard» et a agit «en favorisant les intérêts de son épouse». 

Le plaignant s'est adressé à la CMQ à la suite d'articles du Journal de Montréal sur l'implication de la conjointe de M. Leduc, Louise Plante, dans l'achat de meubles italiens de 12 000$ pour le bureau de son mari, alors qu'elle cherchait en même temps à obtenir un emploi auprès du commerce de meubles avec lequel elle négociait.

Ce sont normalement des fonctionnaires municipaux qui s'occupent de l'achat de mobilier pour les bureaux de la ville, en s'assurant d'obtenir le meilleur rapport qualité prix, ce qui n'a pas été fait dans ce cas, avance le plaignant.

«Par ses agissements, le maire a contribué à miner la confiance du public envers ses élus, les fonctionnaires et la ville de Brossard», ajoute-t-il.

Paul Leduc n'a pas voulu commenter la plainte. «La Commission peut cependant être assurée de notre collaboration pleine et entière, même s'il s'agit d'une démarche issue, encore une fois, du groupe de nos adversaires politiques. Dans le présent dossier, la plainte a été déposée par le mari de la candidate à la mairie de Brossard, Doreen Assaad. Ce n'est pas surprenant, mais c'est décevant», a-t-il simplement affirmé, dans une déclaration transmise par courriel à La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer