• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Tempête dans l'est du Québec: les régions côtières en état d'alerte 

Tempête dans l'est du Québec: les régions côtières en état d'alerte

La tempête qui a frappé l'est du Québec... (PHOTO CAROLINE GRÉGOIRE, LE SOLEIL)

Agrandir

La tempête qui a frappé l'est du Québec est décrite comme une « intense dépression » par Environnement Canada.

PHOTO CAROLINE GRÉGOIRE, LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les régions côtières de l'est du Québec sont soumises à une alerte depuis hier avec le passage d'une forte tempête qui devait laisser jusqu'à 50 centimètres de neige.

Les dégâts possibles des marées hautes de la nuit dernière et d'aujourd'hui sont à surveiller alors que les forts vents et la pression atmosphérique très basse se combineront pour créer des niveaux d'eau élevés le long des côtes du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

«On est en avertissement partout. C'est une forte tempête hivernale.»

Robert Michaud
Environnement Canada

« Étant donné que l'eau n'est pas encore gelée, il y a beaucoup de déferlement sur les côtes, avec les forts vents. Et avec la basse pression atmosphérique aussi, il y a un effet de succion qui augmente l'effet des marées », précise M. Michaud.

La route 132, déjà endommagée à quatre endroits en Gaspésie la semaine dernière, sera sous haute surveillance.

Cependant, les marées hautes sont moins fortes que la semaine dernière, note M. Michaud. « Le risque est moins élevé que la semaine dernière, dit-il. Heureusement qu'on n'a pas une marée très haute en même temps que cette tempête. Il y a des chances que les dommages soient moins élevés ou plus localisés. »

UNE « INTENSE DÉPRESSION »

Le ministère québécois de la Sécurité publique est néanmoins aux aguets, affirme Jacques Bélanger, directeur régional pour le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine.

«On a alerté toute l'organisation régionale de la sécurité civile. Autant pour l'onde de tempête que pour les précipitations de neige.»

Jacques Bélanger
ministère de la Sécurité publique

La route 132 fera l'objet de patrouilles par le ministère des Transports, précise-t-il.

La tempête, qui est décrite comme une « intense dépression » par Environnement Canada, a fait le plein d'humidité au-dessus de l'Atlantique et son développement a été très rapide.

Le centre de la tempête se sera déplacé entre Boston et Gaspé entre hier soir et ce matin, affirme M. Michaud. « Le système se déplace très rapidement », dit-il.

Les conditions s'amélioreront graduellement dans la nuit d'aujourd'hui à demain.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer