Montréal déneigé pour la fin de semaine

Les souffleuses et les camions de chargement commenceront... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Les souffleuses et les camions de chargement commenceront leur travail mardi, après plusieurs heures d'affichage lundi.

Photo David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'hôtel de ville de Montréal vient de déclencher une opération de chargement de la neige qui devrait - si tout va bien - s'achever avant la fin de semaine.

Des élèves embarquent dans l'autobus sous la neige.... (Photo David Boily, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Des élèves embarquent dans l'autobus sous la neige.

Photo David Boily, La Presse

Chenillette en action... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Chenillette en action

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Entre 10 et 15 centimètres de neige seront tombés sur la ville en fin de journée, lorsque les précipitations cesseront, selon Anie Samson, vice-présidente du comité exécutif de la Ville.

Les souffleuses et les camions de chargement commenceront leur travail mardi, après plusieurs heures d'affichage lundi.

Le chargement devrait «durer environ quatre jours», a indiqué Mme Samson en point de presse. «Si Dame Nature décide de ne pas continuer pendant la semaine, on devrait avoir un week-end déblayé.»

Le déblaiement des rues et des trottoirs est commencé depuis 4 h lundi matin. Il se déroulerait sans anicroche.

Anie Samson a demandé aux Montréalais de porter attention aux interdictions de stationner: la Ville est obligée de faire remorquer quelque 5000 automobiles à chaque opération de déneigement, ce qui ralentit grandement les travailleurs. Parce qu'une opération de chargement de la neige, «c'est plus de 3200 employés à l'oeuvre jour et nuit. C'est plus de 2000 véhicules sur le terrain», a indiqué Mme Samson.

Elle a aussi suggéré aux Montréalais dont le véhicule n'est toujours pas équipé de pneus d'hiver d'être extrêmement prudents, ou encore de se déplacer à pied ou en transport en commun.

Nez rouge Montréal interrompt ses activités

La circulation est tellement compliquée par la météo que la section montréalaise d'Opération Nez Rouge a annoncé en fin d'après-midi qu'aucun raccompagnement ne serait effectué lundi soir. 

L'état des routes ne permet «pas d'assurer adéquatement la sécurité de nos bénévoles et de nos utilisateurs», indique le communiqué de presse.

«L'Opération Nez rouge encourage fortement les gens à rester prudents et à déterminer un chauffeur désigné ou à appeler un ami ou un taxi s'ils ne se sentent pas en état de conduire leur voiture.»

***

La circulation dans la région de Montréal

Congestion sur l'autoroute Métropolitaine.... (photo Patrick Sanfaçon, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Congestion sur l'autoroute Métropolitaine.

photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Un homme déneige sa voiture sur le boulevard... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse) - image 3.1

Agrandir

Un homme déneige sa voiture sur le boulevard Saint-Joseph dans Rosemont.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Heure de pointe du matin difficile

Plusieurs centimètres de neige se sont ajoutés à ceux qui demeuraient au sol dans la région de Montréal, cette nuit et tôt lundi matin, compliquant les déplacements de l'heure de pointe.

«Il est tombé 5 cm de neige la nuit dernière et on attend 5 cm de neige supplémentaires», indiquait Environnement Canada vers 5 h lundi matin. 

La responsable, selon l'agence fédérale: «une dépression en provenance des Grands Lacs». En plus de Montréal, elle touche Laval, Longueuil et le secteur Châteauguay-La Prairie.

«Plusieurs» sorties de route sont à déplorer, selon Québec511 et Radio Circulation 730AM, mais aucun décès et aucune blessure grave ne serait à déplorer. La circulation est très difficile un peu partout dans la région montréalaise.

Le transport en commun n'est pas une solution magique à ces problèmes. «En raison des conditions climatiques, des retards sont à prévoir sur l'ensemble du réseau de bus», a écrit la Société de transport de Montréal sur les réseaux sociaux.

Consultez les horaires des départs à l'aéroport Montréal-Trudeau

Prévisions météo pour Montréal

Conditions routières et travaux

Consultez les alertes d'Environnement Canada

Neige ailleurs au Québec

Le pire de la tempête de neige qui déferle sur l'est du Canada « est passé » pour le sud-ouest du Québec et la région de Montréal, selon Environnement Canada, mais les flocons se dirigent graduellement vers le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

>>> Fermetures d'autoroutes dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

>>> Collisions en Mauricie et au Centre-du-Québec

>>> Circulation difficile sur les routes de l'Estrie

Le coeur de la tempête s'abat présentement sur le Centre-du-Québec, tout particulièrement sur la Ville de Québec, a précisé le météorologue Robert Michaud, d'Environnement Canada, où environ 15 centimètres de neige devraient tomber. Le Saguenay devrait pour sa part « être un peu épargné », a dit le météorologue.

Les précipitations, qui se déplacent vers l'est, devraient atteindre les 15 à 20 centimètres partout dans la province, sauf dans les secteurs de la Haute-Côte-Nord et de la Gaspésie, où l'on prévoit plutôt que le bilan s'élève jusqu'à 25 centimètres.

La tempête devrait avoir atteint ces régions en fin d'après-midi. La neige y tombera jusque dans la nuit, a dit M. Michaud.

Dans les Maritimes, les précipitations débuteront au même moment, lundi en fin d'après-midi, pour ne cesser que mardi matin. Le Nouveau-Brunswick sera particulièrement touché, mais la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard ne seront pas épargnées.

La circulation a été perturbée, lundi matin, partout où la neige s'est accumulée et l'on rapportait des routes qui sont de partiellement dégagées à enneigées, avec des visibilités réduites particulièrement en Estrie, dans les Laurentides et l'Outaouais et sur la rive nord du Saint-Laurent dans le corridor Montréal-Québec.

Vers 13 h, l'autoroute 20 a été fermée en direction Ouest au kilomètre 346, à la hauteur de Saint-Michel-de-Bellechasse, pour une durée indéterminée en raison d'un accident.

Les écoles sont demeurées ouvertes à travers la province, mais plusieurs vols ont été annulés ou présentent des retards à l'aéroport Montréal-Trudeau, principalement en provenance ou vers le nord-est du continent, notamment des vols reliant Toronto et New York.

L'Ontario a été plus sévèrement touché, lundi avant-midi, alors que les villes de Windsor et Sarnia s'attendaient à recevoir au total jusqu'à 30 centimètres de neige, comparativement à une quinzaine de centimètres dans la région de Toronto.

Le transport était perturbé dans le sud de l'Ontario et l'aéroport international Pearson a également vu plusieurs vols annulés ou retardés.

Selon Environnement Canada, le Québec subira un refroidissement marqué plus tard cette semaine ; on prévoit des chutes de températures qui atteindront une pointe dans la nuit de jeudi à vendredi avec des mercures variant de -22 à -27, selon les régions.

- Avec La Presse canadienne

Alertes d'Environnement Canada




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer