Le pire de la tempête de neige attendu mardi soir

Tous les secteurs qui longent le fleuve Saint-Laurent... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Tous les secteurs qui longent le fleuve Saint-Laurent devraient recevoir entre 20 et 30 cm de neige la nuit prochaine.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cette semaine s'annonce la plus enneigée de l'hiver, et le pire de la tempête est attendu ce soir. Alors qu'une partie du Québec fait relâche, c'est aujourd'hui qu'il faut bouger si vous devez vous déplacer dans la province.

«Ceux qui planifiaient de voyager durant la semaine de relâche, c'est le moment de le faire [aujourd'hui], parce que la tempête commence [ce] soir», prévient Marie-Ève Giguère, météorologue à Environnement Canada.

On croirait presque que Dame Nature est sensible au sort des travailleurs; les flocons doivent commencer à tomber en soirée, ce qui laissera le temps aux Québécois de rentrer à la maison. Ensuite, tous les secteurs qui longent le fleuve Saint-Laurent y goûteront et devraient recevoir entre 20 et 30 cm de neige la nuit prochaine. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean devrait être épargné.

«Beaucoup de vent est attendu. Heureusement, le pire sera vraiment au cours de la nuit», explique Mme Giguère.

Demain, les vents du nord demeureront puissants et continueront de compliquer les déplacements sur le réseau routier en raison de la poudrerie.

«La visibilité peut être soudainement réduite par moments dans la neige forte», souligne Environnement Canada sur son site web. «Si vous devez prendre la route, informez quelqu'un de votre horaire et de votre destination, et apportez une trousse d'urgence et un téléphone cellulaire.»

«[Demain] matin, ça ne sera pas beau. Même si les chutes de neige diminuent, il y aura du vent et beaucoup de poudrerie, ajoute la météorologue. Ceux qui pensent aller vers Québec, la tempête se déplace en montant, alors [même si ça se dégage à Montréal], ils sont mieux d'attendre à tard [demain] soir, et même jeudi matin.»

Mauvaise semaine, beau week-end

Les systèmes dépressionnaires se succèdent cette semaine, a expliqué la spécialiste. Résultat: certains endroits ont eu de la pluie hier matin, d'autres de la pluie verglaçante, tandis qu'ailleurs, les précipitations tombaient sous forme de neige.

D'ailleurs, des pannes d'électricité ont affecté le réseau de distribution d'Hydro-Québec à partir de lundi soir, plongeant plus de 11 500 abonnés dans le noir. À 6h45 mardi, la société d'État signalait qu'à peine 500 abonnés, au total, n'avaient pas encore récupéré le courant électrique au Québec. Hydro-Québec a imputé la plupart de ces pannes aux bourrasques.

Le front froid s'est présenté en soirée hier et les précipitations reprendront cette nuit. Finalement, cette semaine devrait être la plus enneigée de la saison. La Gaspésie, par exemple, pourrait être recouverte d'un tapis blanc de plus de 60 cm d'ici à jeudi.

La fin de la semaine s'annonce plus reposante, et les amoureux de l'hiver pourront s'en donner à coeur joie. Si les redoux suivant la majorité des tempêtes faisaient disparaître la neige presque instantanément depuis le début de la saison, cette fois, l'hiver prend sa revanche. La fin de semaine à venir pourrait bien être l'une des plus belles.

«Ce sera de très belles journées d'hiver. Il n'y a pas de fonte prévue, les températures seront légèrement en dessous des normales, précise Mme Giguère. Tout le monde pourra profiter de la neige!»

- Avec La Presse Canadienne

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer