• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Jacques Dupuis quitte ses fonctions de conseiller syndical 

Jacques Dupuis quitte ses fonctions de conseiller syndical

L'ancien ministre de la Sécurité publique Jacques Dupuis.... (PHOTO MATHIEU BÉLANGER, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

L'ancien ministre de la Sécurité publique Jacques Dupuis.

PHOTO MATHIEU BÉLANGER, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ancien ministre de la Sécurité publique Jacques Dupuis a annoncé ce matin qu'il quitte ses fonctions de conseiller auprès de la Fédération syndicale des policiers municipaux pour éviter de causer un «préjudice» à sa conjointe, qui travaille auprès du ministre intérimaire Pierre Moreau.

«J'ai parlé avec le président Denis Côté pour lui dire que compte tenu du préjudice que ça risque de causer à ma conjointe, je ne peux pas accepter ça, je renonce donc à donner suite à ce mandat de consultant avec la fédération», a-t-il déclaré sur les ondes de la radio BLVD 102,1 à Québec.

La Fédération des policiers et policières municipaux (FPMQ) a confirmé dans un communiqué qu'elle accepte le départ de M. Dupuis.

La Presse révélait hier que M. Dupuis était devenu récemment conseiller spécial pour la FPMQ pour ses dossiers les plus chauds. Il avait déclaré d'emblée qu'il ne ferait aucun lobbying et aucune représentation auprès des élus. 

«Un ancien ministre libéral qui fait du lobby auprès du nouveau ministre libéral, ça ne servirait pas nécessairement bien le client» avait-il expliqué. 

Le ministre intérimaire de la Sécurité publique du Québec, Pierre Moreau, est l'ancien chef de cabinet de Jacques Dupuis. L'attachée de presse de M. Moreau, Catherine Poulin, est la conjointe de M. Dupuis.

La FPMQ s'est opposée au gouvernement Couillard récemment au sujet de la réforme des régimes de retraite et du port des pantalons colorés comme moyens de pression. Parmi ses autres dossiers litigieux, mentionnons l'autorisation de la création d'un corps de police indépendant à Mercier (le syndicat s'y oppose) et la création du Bureau des enquêtes indépendantes, dont elle déplore certains aspects.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer