Chez Air Transat, seuls les couverts métalliques et les assiettes en porcelaine sont lavés et réutilisés. Le plastique, lui, prend le chemin de la poubelle.

Stéphanie Morin LA PRESSE

«Les couverts de plastique et les barquettes en plastique ou en carton sont jetés à destination, avec les restes de nourriture», explique Merveille Uwonkunda, administratrice, approvisionnement en vol et commissariat chez Air Transat.

Les assiettes de porcelaine et les couverts métalliques (servis notamment en Classe Club ou avec le menu élaboré par Daniel Vézina) sont conservés à bord de l'avion à l'aller et ne sont débarqués qu'une fois revenus à Montréal. «Il y a des stations au sol qui font le triage et lavent le tout.»

Et quel sort est réservé aux canettes et aux bouteilles de vin vides? Ces articles «sont considérés comme des déchets internationaux et la façon de les éliminer doit être conforme à la réglementation; ils ne peuvent malheureusement pas être recyclés. Ces déchets sont transportés de manière sécuritaire et enfouis dans une décharge autorisée ou incinérés», fait savoir Air Transat.