Le virus Zika et l'instabilité observée dans certains pays ont influé sur les projets de voyage de bon nombre de Canadiens, selon un sondage récent effectué par l'Association canadienne de l'assurance voyage.

Publié le 13 nov. 2016
Stéphanie Morin LA PRESSE

En effet, 13 % des répondants disent avoir modifié leurs plans en raison d'agitations civiles ou de violence.

Chez les répondants qui envisagent d'avoir un enfant, 35 % des personnes sondées ont décidé d'annuler un voyage prévu par crainte d'être exposé au Zika, tandis que 14 % ont choisi de délaisser les destinations tropicales au profit de l'Europe, des États-Unis et du Canada.