Les Canadiens pourront dorénavant rentrer au pays dans un véhicule loué aux États-Unis.

LA PRESSE CANADIENNE

Ottawa modifie la Loi sur la sécurité automobile pour permettre aux résidants du Canada d'utiliser, pendant un maximum de 30 jours, une auto louée aux États-Unis, à condition que ce ne soit pas à des fins commerciales.

Ainsi, un touriste canadien qui se voit coincé aux États-Unis sans véhicule pourra en louer un pour rentrer chez lui.

Le ministre d'État Maxime Bernier estime que ce changement favorisera l'industrie touristique canadienne.

La nouvelle règle serait particulièrement utile au Yukon où le gouvernement se serait plaint que l'ancienne interdiction nuisait au tourisme. Les Canadiens qui faisaient une croisière en Alaska ne pouvaient pas, une fois sur la terre ferme, traverser au Yukon avec une voiture louée aux États-Unis.