(Toronto) Porter Airlines a annoncé mardi la prolongation de la suspension de tous ses vols jusqu’au 12 novembre, soit cinq semaines plus tard qu’elle ne le prévoyait précédemment.

La Presse Canadienne

La ligne aérienne de Toronto a cloué sa flotte d’avions au sol le 21 mars en raison de la pandémie de COVID-19. Elle a d’abord cru qu’elle pourrait reprendre ses vols au début juin.

Les restrictions sur les voyages et le plongeon de la demande ont forcé l’entreprise à reporter son retour en activité à plusieurs reprises.

Porter a expliqué que la bulle de voyage des provinces atlantiques, les restrictions de voyage pour certains étrangers qui voudraient visiter le Canada et la quarantaine de deux semaines imposée à ceux qui entrent au pays avaient été des facteurs dans sa prise de décision.

Le chef de la direction de Porter, Michael Deluce, a indiqué que tous ses marchés étaient touchés par les interdictions de voyage imposées aux éventuels visiteurs au Canada.

La pandémie a dévasté l’industrie du voyage aérien, et l’Association internationale du transport aérien prévoit que les revenus de l’industrie canadienne diminueront de 14,6 milliards en 2020, soit une baisse de 43 % par rapport à l’an dernier.