Air Transat annonce qu’il annule tous les vols de l’Ouest canadien vers des destinations soleil ou des États-Unis cet hiver, avec des remboursements à venir pour les clients.

La Presse canadienne

Le voyagiste Transat, propriétaire d’Air Transat, indique dans un avis en ligne qu’il abandonne les itinéraires qui devaient décoller de Winnipeg, Calgary, Edmonton, Vancouver et Victoria.

Les seuls itinéraires à partir de l’Ouest canadien entre le 1er novembre et le 30 avril seront de Vancouver à Toronto et Montréal, en plus de certains vols de correspondance vers l’Europe via Toronto.

Transat, dont le premier vol commercial en quatre mois a décollé la semaine dernière, affirme que les clients recevront un remboursement complet plutôt que le crédit qui avait déjà été offert pour les vols annulés en raison de la crise de la COVID-19.

La compagnie montréalaise fait valoir « les nombreux défis » auxquels l’industrie du transport aérien est confrontée, qui sont centrés sur une pandémie qui a fermé les frontières et cloué au sol les appareils. Le trafic commence lentement à reprendre cet été, mais pas suffisamment pour relancer le tourisme transfrontalier vital ou les marchés d’affaires.

Le voyagiste Transat a déclaré la semaine dernière à La Presse canadienne qu’il retarderait la date limite de sa prise de contrôle par Air Canada, la repoussant d’un mois jusqu’au 27 août, alors que les régulateurs européens et les membres du cabinet fédéral réfléchissent à l’impact de l’acquisition de 720 millions sur la concurrence.