• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Animaux 
  • > Le 26 février devient la journée nationale de la stérilisation 
Source ID:326161; App Source:cedromItem

Le 26 février devient la journée nationale de la stérilisation

Comme c'est le cas depuis 1995 aux États-Unis,...

Agrandir

Comme c'est le cas depuis 1995 aux États-Unis, le 26 février sera l'occasion de parler de stérilisation et de convaincre les propriétaires encore indécis de faire opérer leur animal.

Ça faisait longtemps que les amis des bêtes attendaient une telle nouvelle au Québec: le 26 février sera désormais, tout comme c'est le cas depuis 1995 aux États-Unis, la journée nationale de la stérilisation. Mais dans les faits, à quoi doit-on s'attendre?

Il s'agit d'une initiative de l'Association des médecins vétérinaires en pratique des petits animaux en collaboration avec les vétérinaires, mais aussi les SPCA, SPA et même la Ville de Montréal.

«Le message passe, mais pas forcement auprès des bonnes personnes», lance d'emblée Dr Michel Pépin, directeur général de l'Association des médecins vétérinaires en pratique des petits animaux.

En 2012, un sondage Léger Marketing révélait en effet que 95% des chats adultes ayant un propriétaire étaient stérilisés. Malgré tout, les chats représentent environ 70% des animaux reçus par les SPA et SPCA.

«Les 6 à 10% de chats non stérilisés vivant dans la rue viennent engorger les refuges. Il y a certainement une strate de la population moins aisée qu'on n'arrive pas à rejoindre», précise-t-il.

L'AMVQ travaille activement à exercer de la pression auprès des municipalités dans le dossier de la stérilisation afin que celles-ci adoptent des programmes incitatifs comme celui en vigueur dans l'arrondissement de Verdun, qui offre ainsi un rabais sur l'achat d'une médaille (30$ au lieu de 50$) si votre animal est stérilisé .

«Montréal et Québec ne le font pas encore! Pourtant ça aiderait beaucoup à sensibiliser les couches les moins aisées», explique le Dr Pépin.

Le 26 février sera donc l'occasion de parler de stérilisation et de convaincre les propriétaires encore indécis de faire opérer leur animal. Quelque 100 000 dépliants seront ainsi distribués dans les SPCA et chez les vétérinaires du Québec et une campagne d'affichage sera lancée un peu partout au Québec.

Nouveau sondage

Toujours dans le cadre de cette journée, un sondage Léger Marketing, en collaboration avec la Ville de Montréal, sera rendu public le 20 février à propos du nombre de chiens et de chats dans la province, mais aussi du nombre de chiens stérilisés. «Ces données précises vont nous permettre de faire le point et seront un outil important pour les municipalités pour mieux quantifier ces animaux et voir l'impact des diverses mesures», dit-il.

Un site internet, www.sterilisationanimalequebec.info, consacré à la stérilisation a également été mis sur pied. Vous pouvez y consulter les diverses activités proposées autour du 26 février, mais aussi des vidéos, et autres informations pertinentes à propos de la stérilisation.

«C'est un genre de grande corvée que nous menons tous ensemble! La stérilisation ciblée est un terme important: le but n'est pas de stériliser tous les animaux cette journée-là gratuitement, mais plutôt de prendre en charge l'opération des animaux de refuges qui doivent être notre priorité. Aucun animal ne devrait être adopté s'il n'est pas opéré!», précise le Dr Pépin.

C'est dans cette optique que le 3 février dernier, une quinzaine d'employées de l'équipe d'Anima-Plus a offert ses services de façon bénévole afin de stériliser 60 chats de la SPCA de Salaberry-de-Valleyfield aux prises avec une surpopulation d'animaux de compagnie abandonnés.

«Tous les vétérinaires ne sont pas capables de donner de leur temps comme ça, explique le vétérinaire. Alors chaque clinique partout au Québec est libre de faire ce qu'elle veut et de choisir comment elle va mettre la main à la pâte».

Un concours en partenariat avec Royal Canin et la Ville de Montréal vous donnera peut-être la chance de remporter l'un des deux prix de 500$, mais aussi 25$ en nourriture pour les 360 premières personnes qui feront stériliser leur animal le 26 février 2013 ou durant les deux semaines suivantes.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer