Source ID:; App Source:

«Googler» stimule le cerveau

Une personne consulte Google... (Reuters)

Agrandir

Une personne consulte Google

Reuters

André Simard
André Simard
Technaute.ca

(Montréal) Des chercheurs de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) ont démontré que la recherche sur internet stimule l'activité neuronale chez des sujets âgés de 55 ans et plus.

L'étude a été menée par le psychiatre Gary Small, directeur du Centre de recherche sur la mémoire et le vieillissement de l'UCLA.

Les 24 volontaires qui ont participé à l'étude étaient âgés de 55 à 76 ans et présentaient un état neurologique normal ainsi qu'un niveau d'éducation similaire. La moitié des sujets n'étaient pas familiers avec la recherche sur internet.

Leur activité neuronale a été évaluée par résonnance magnétique au cours de deux tâches différentes: lire du texte sur un écran d'ordinateur et effectuer des recherches sur Google.

Les résultats ont démontré que les deux tâches stimulaient les régions du cerveau associées au langage, à la lecture, la mémoire et la vision.

La principale différence s'est située au niveau de la recherche sur internet qui stimulait aussi les régions qui contrôlent le raisonnement complexe et la prise de décision.

L'étude démontre donc une corrélation entre et la recherche sur internet et la hausse de l'activité neuronale chez des adultes d'âge moyen et ceux plus âgés.

Trop tôt cependant pour conclure que le fait de «Googler» peut aider à vaincre des maladies dégénératives du cerveau comme l'Alzheimer, prévient Gary Small.

«D'autres recherches seront nécessaires pour déterminer les effets potentiellement positifs et négatifs que ces technologies ont sur un cerveau vieillissant», conclut-il.

D'après le San Francisco Chronicle

Plus de détails : Internet searching stimulates brain, study says




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer