Source ID:; App Source:

La «voix» du métro londonien licenciée

Associated Press
Londres

La femme qui prêtait sa voix aux annonces diffusées dans le métro londonien a été licenciée après avoir critiqué le réseau et enregistré des messages parodiques sur son site Internet.

Depuis 1999, Emma Clarke, 36 ans, prévenait les usagers du «Tube» de prendre garde à l'intervalle entre les rames et le quai et leur délivrait diverses informations sur le service.

L'organisme de gestion du métro, Transport for London, a rapporté lundi qu'elle avait été licenciée après avoir déclaré au Mail on Sunday qu'elle évitait autant que possible de prendre le réseau.

«L'idée d'être bloquée dans le Tube avec des étrangers pendant des minutes interminables et d'être obligée d'écouter des messages sans fin de ma propre voix me remplissent d'horreur», avait déclaré Emma Clarke, jugeant «épouvantable» d'emprunter le métro chaque jour.

La «voix» du «Tube» s'est également illustrée en diffusant des messages parodiques sur son site Internet, dont l'un ordonne à un passager de ne pas regarder la poitrine d'une femme.

Une autre annonce avertissait les touristes américains qu'ils étaient «très certainement en train de parler trop fort».

Reconnaissant que certains de ces messages étaient amusants, un porte-parole de Transport for London, Dan Hodges, a souligné qu'Emma Clarke était allée trop loin en critiquant le réseau.

«Nous ne pouvons pas employer une personne chargée de promouvoir nos services et qui les critique au même moment», a-t-il observé.

La voix d'Emma Clarke continuera à se faire entendre dans le «Tube», le temps qu'un remplaçant soit recruté.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer