Source ID:; App Source:

Vie privée: les lunettes de Google soulèvent des questions

Des autorités nationales de protection des données réclament... (Photo AP, Google)

Agrandir

Des autorités nationales de protection des données réclament entre autres de savoir quelles mesures de protection de la vie privée Google compte mettre en place, quelles informations il compte collecter et comment il compte les utiliser, comment il compte gérer la question de la reconnaissance faciale.

Photo AP, Google

Agence France-Presse
Francfort

Plusieurs autorités nationales de protection des données ont écrit un courrier commun au géant américain de l'internet Google pour lui demander des explications sur ses lunettes interactives, qui soulèvent des inquiétudes en terme de protection de la vie privée.

«Nous recommanderions vivement à Google d'engager un dialogue réel avec les autorités de protection de données» sur ces lunettes, écrivent-elles dans ce courrier signé entre autres par les autorités du Canada, d'Australie, d'Israël ou encore d'Allemagne qui ont communiqué ce courrier.

Ces autorités réclament entre autres de savoir quelles mesures de protection de la vie privée Google compte mettre en place, quelles informations il compte collecter et comment il compte les utiliser, comment il compte gérer la question de la reconnaissance faciale. Enfin, ces autorités demandent à Google s'il serait prêt à leur présenter leur produit pour le tester.

Regrettant de ne disposer pour l'instant que d'informations issues d'articles de presse qui spéculent beaucoup sur ces lunettes ou de celles que veut bien livrer au public Google, ces autorités rappellent qu'elles soulignent depuis longtemps la nécessité pour les organisations de prendre en compte la notion de vie privée dans le développement de nouveaux produits et services avant leur lancement, et de les consulter.

«Nous comprenons que d'autres sociétés développent des produits semblables, mais vous êtes un leader dans ce domaine, les premiers à tester votre produit +dans la nature+ pour ainsi dire, et le premier à être confronté aux questions éthiques qu'un tel produit suscite», disent-elles à Google.

Ces lunettes, pour l'instant disponibles uniquement à l'état de prototype, sont équipées d'une caméra et d'un micro. Elles sont capables de se connecter à internet par wifi ou par l'intermédiaire d'une connexion sans fil avec un téléphone portable.

En mai, des législateurs américains s'étaient également inquiétés dans un courrier à Google des implications de ces lunettes sur la vie privée et réclamé des explications.




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer