On sait seulement qu'Apple prépare une conférence de presse afin de présenter ses nouveautés automnales mercredi prochain, mais les rumeurs suffisent à inciter près de la moitié des acheteurs à aligner les billets verts dès le jour du dévoilement de l'iPhone 5.

Alain McKenna, collaboration spéciale LA PRESSE

C'est du moins ce que révèle un sondage effectué par le site TechBargains auprès de 1300 internautes.

Ce sondage vise à connaître l'intérêt et les intentions du grand public face à la mise en marché éventuelle d'un nouvel iPhone doté d'un écran plus large, d'une connexion LTE et de tous les autres gadgets de l'heure, comme une puce NFC pavant la voie au paiement directement à partir de son mobile.

>>> Suivez Alain McKenna sur Twitter! (@mcken)

Ainsi, 45% des répondants ont l'intention d'acheter un iPhone 5, contre 31 % qui ont l'intention inverse, la balance des répondants demeurant indécise.

C'est encore plus marqué du côté des actuels propriétaires d'un iPhone 4 et 4S, où 74% 64% des répondants, respectivement se disent prêts à procéder à une mise à niveau en acquérant le nouvel appareil, dont la fiche technique demeure toujours officiellement inconnue.

Du lot, 35% sont déjà prêts à le commander en ligne.

Un 10% additionnel s'estime prêt à faire le pied de grue à la porte d'une boutique Apple le jour même de la sortie de l'appareil, qui pourrait survenir aussi tôt que le 20 septembre.

Peu de nouveautés attendues cet automne suscitent un tel intérêt.

Nokia et Amazon, qui dévoilent leurs propres nouveautés ces jours-ci, semblent clairement être dans l'ombre d'Apple et des nouveautés attendues la semaine prochaine.

Naturellement, les statistiques publiées par TechBargains pourraient changer mercredi prochain, alors que Tim Cook montera sur scène afin de présenter son nouveau jouet.

De façon générale, les répondants au sondage s'attendent à un nouveau téléphone intelligent plus gros et plus puissant, à l'autonomie prolongée et à la connexion cellulaire plus rapide.

Si ces caractéristiques ne sont pas au rendez-vous, ça risque fort de refroidir les ardeurs des nombreux inconditionnels de la marque californienne.