Un employé du groupe taïwanais Foxconn Technology, qui a connu onze suicides depuis le début de l'année, est mort mardi dans le sud de la Chine après être tombé d'un bâtiment abritant des dortoirs, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Il n'était pas clair dans l'immédiat si ce décès était un suicide. La police a ouvert une enquête, selon la même source.

L'employé, âgé de 18 ans, a chuté du sixième étage d'un bâtiment situé dans la ville de Foshan et appartenant à la société Chimei Innolux Corp, selon l'agence de presse.

Le jeune homme, originaire de la province du Hebei (nord), était stagiaire et avait commencé à travailler en juin, ont rapporté des collègues, cités par Chine nouvelle.

Un porte-parole de Chimei Innolux Corp a toutefois précisé à Dow Jones Newswires que la victime n'était pas directement employée par la société mais par un sous-traitant.

En cinq mois, onze employés de Foxconn Technology se sont suicidés, dont dix à Shenzhen (sud). Trois autres ont tenté de mettre fin à leur jour. Cette vague de suicides a mis en lumière les difficiles conditions de vie des ouvriers chinois.

Le groupe taïwanais, qui fournit des multinationales comme Dell, Apple, Hewlett-Packard, a réagi en annonçant des hausses de près de 67% des salaires dans ses usines à partir du 1er octobre.