Source ID:; App Source:

Combien d'étapes pour quitter Facebook?

Ces dernières semaines, le site américain de réseautage social a été critiqué pour avoir rendu la vie difficile aux utilisateurs qui veulent quitter le site.

Des articles dans les médias ont porté sur la question. Un Québécois a également fait un tabac avec un billet sur son blogue intitulé «2504 étapes pour fermer son compte Facebook».

Le Montréalais Steven Mansour y expliquait toutes les étapes qu'il avait dû accomplir pour réussir à faire disparaître ses informations personnelles du site.

Après avoir désactivé son profil comme Facebook le recommande, il a continué à recevoir des courriels l'avisant des activités de ses «amis».

Après plusieurs échanges de courriels avec Facebook, il a finalement réussi à effacer toute trace de sa présence sur ce site.

«En tout, ça m'a pris un mois et demi pour fermer mon compte», dit-il, affirmant avoir été agacé par le fait que Facebook ne voulait pas le laisser partir.

La semaine dernière, Facebook a annoncé qu'il allait faciliter la marche à suivre pour les utilisateurs qui veulent quitter son site.

En plus d'avoir ajouté un mode d'emploi qui explique les étapes pour effacer ses informations, Facebook met maintenant à la disposition de ses membres un formulaire qu'ils doivent remplir pour se désabonner.

Une mesure qui ne satisfait pas le blogueur montréalais, qui trouve que l'entreprise américaine aurait dû en faire plus.

«Pourquoi ne peut-on pas fermer son compte simplement en appuyant sur un bouton?», demande-t-il.

Steven Mansour précise qu'il n'est pas en guerre contre Facebook, mais que ce sont les pratiques de l'entreprise qui le dérangent.

«S'ils ne nous permettent pas facilement de partir, ça doit être qu'ils font beaucoup d'argent avec nos informations», dit-il.

Ce blogueur fait une distinction claire entre les informations qu'il met sur son blogue et celles qu'il avait inscrites à son profil Facebook.

«Facebook a une façon très structurée de recueillir de l'information, avec laquelle il est facile de générer un profil psychologique. Je ne crois pas que quelqu'un se donnerait la peine de lire mon blogue pour faire de même», dit Steven Mansour, qui affirme qu'il se garde bien d'y écrire trop de détails sur sa vie personnelle.

À lire aussi:

Facebook: quelques courriels et puis s'en va




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer