Source ID:; App Source:

Le clan Blu-ray prêt à envahir le marché

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
Tokyo

Après l'abandon par Toshiba de la norme de DVD de nouvelle génération HD-DVD qu'il avait créée, les partisans du format concurrent Blu-ray, Sony et Matsushita (Panasonic) en tête, se sentent libres de conquérir le marché avec une ligne d'appareils et de films ou autres vidéos.

Sony et Matsushita ont pris acte mardi de la décision de Toshiba de cesser le développement du HD-DVD et des produits associés.

«Le fait qu'il n'y ait plus qu'un format est bénéfique tant pour les industriels et le secteur de l'édition que pour les consommateurs», a commenté Sony dans un communiqué.

«Nous avons désormais la conviction que le marché de la vidéo en haute définition va pouvoir se développer à grande vitesse», a ajouté le créateur du Blu-ray, qui a su rallier à son camp de très nombreux fabricants d'appareils électroniques ainsi que la plupart des gros éditeurs de films.

Mercredi, Matsushita, l'un des plus zélés défenseurs du Blu-Ray depuis le départ aux côtés de Sony, a présenté à Tokyo un nouvel enregistreur haut de gamme de vidéos en pleine haute-définition sur DVD Blu-ray, et une collection de disques optiques vierges compatibles avec ce format.

Sharp et Sony, qui proposent déjà une gamme de lecteurs et enregistreurs Blu-ray, prévoient également de l'enrichir, notamment à l'approche des Jeux Olympiques de Pékin.

Par ailleurs, le spécialiste des appareils audio haut-de-gamme japonais Onkyo a annoncé mercredi qu'en raison de la défection de Toshiba, il arrêtait la vente d'un lecteur HD-DVD conçu essentiellement en très petit volume pour le marché américain et commercialisé depuis novembre.

«Par la suite, nous allons nous concentrer sur le développement d'appareils au format Blu-ray», a ajouté Onkyo qui avait déjà rejoint l'association Blu-ray en avril 2005.

Des décisions similaires sont attendues chez les rares autres fabricants de platines HD-DVD comme le japonais Funai.

Par ailleurs, des chaînes de location de DVD qui n'avaient encore intégré ni le Blu-ray ni le HD-DVD dans leur catalogue, comme le géant nippon Tsutaya, se sont félicités de l'émergence d'un seul format et se disent désormais prêtes à s'approvisionner en films Blu-ray.

Quant aux hypermarchés de l'électronique japonais, ils continuent pour certains de proposer des enregistreurs HD-DVD Toshiba, sans changement de prix.

«Le coût d'un enregistreur HD-DVD avec un disque dur de grande capacité peut être inférieur à celui d'un enregistreur à disque dur simple, et dans ce cas c'est une affaire à saisir», souligne un vendeur de l'enseigne Bic Camera à Tokyo.

À lire aussi:

Le HD-DVD est mort !




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer