Source ID:; App Source:

Suspendu pour utilisation abusive d'Internet

Éric Lallier
Éric Lallier
Le Nouvelliste

Suspendu avec solde depuis tout près d'un mois, un employé de la Ville de La Tuque pourrait faire les frais de graves mesures disciplinaires, allant jusqu'au congédiement. Une enquête interne est d'ailleurs menée par une firme indépendante, visant à prouver une utilisation abusive d'Internet sur les lieux de travail.

En fait, selon ce qu'il a été possible d'apprendre de source sûre, ce temps passé sur le Web au bureau lui aurait même servi à des fins de consommation de matériel pornographique. Cet employé cadre serait également un adepte des sites de rencontre. Après avoir été mis au fait de ces activités discutables, les autorités latuquoises se sont vues dans l'obligation de sévir.

Sa suspension avec solde a donc été confirmée à la mi-janvier, par le biais d'une résolution votée en séance publique du conseil municipal. À ce moment, les informations étaient difficiles à obtenir, sous prétexte de la tenue de l'enquête.

D'ailleurs, le rapport de cette investigation, qui aurait scruté à la loupe le contenu du disque dur de l'ordinateur de cet employé soupçonné, pourrait être déposé d'ici quelques jours. Le sort final de ce salarié de la Ville pourrait donc être connu le 19 février, alors que se tiendra la prochaine rencontre regroupant les élus municipaux.

Pour l'instant, le maire de La Tuque, Réjean Gaudreault, se fait discret quant aux détails entourant cette affaire. S'il confirme la suspension de cet employé de la Ville, il refuse de s'étendre sur les motifs.

Selon lui, les résultats de l'enquête interne feront foi de tout. Ensuite, dit-il, le point pourra être fait dans ce dossier. «On a des raisons de croire qu'il y a eu des agissements qui n'étaient pas conformes, alors l'employé a été suspendu avec solde, répond le premier magistrat. Le rapport d'enquête devrait rentrer incessamment et des décisions seront prises à ce moment.»

Toutefois, sans lier explicitement cette suspension récente à l'utilisation d'Internet, M. Gaudreault assure que des mécanismes sont mis à en place, à l'interne, pour prévenir l'utilisation abusive du système informatique ou téléphonique.

«On a un nouveau système plus perfectionné. On est en mesure de vérifier l'utilisation d'Internet, des ordinateurs ou des téléphones», précise le maire.

À lire aussi :

- Surveiller les employés sur le Web coûte cher

- Internet au bureau: le congédiement requis?

- Internet au bureau: la Ville de Québec agit




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer