Source ID:; App Source:

Netscape Navigator disparaîtra le 1er février

Associated Press
New York

Netscape Navigator, le tout premier fureteur commercial du monde et celui qui a servi de pas de tir à l'ascension du Web, est condamné à disparaître pour de bon après le 1er février 2008, au terme d'une épopée de 13 ans.

Son gardien actuel, la division AOL du géant Time Warner, mettra à ce moment fin à tous ses efforts de développement et cessera d'offrir du soutien technique, pour concentrer ses énergies sur son développement en tant qu'entreprise publicitaire.

La popularité de Navigator a dégringolé quand Microsoft a lancé son propre fureteur, Explorer, et il est pratiquement disparu de la carte avec l'arrivée de Firefox, son cousin en code source libre.

La directeur de Netscape, Tom Drapeau, a admis sur un blogue vendredi que les meilleurs efforts d'AOL n'ont pas permis à Navigator de récupérer le terrain perdu à Microsoft.

Depuis quelques années, Navigator n'était essentiellement plus qu'une version légèrement modifiée du très populaire Firefox, qui contrôle actuellement environ 10 pour cent du marché.

Les usagers pourront continuer à télécharger Navigator indéfiniment, mais aucune mise à jour - de sécurité ou autre - ne sera offerte après le 1er février.

Le Web n'était âgé que de quelques années, en avril 1993, quand une équipe du National Center for Supercomputing Applications de l'Université de l'Illinois a lancé Mosaic, le premier fureteur à incorporer des images, du son et des mots.

Avant Mosaic, l'accès au Web se faisait essentiellement en format texte, les images étant présentées dans des fenêtres différentes.

Plusieurs membres de cette équipe sont ensuite allés fonder leur propre entreprise, et la première version du Netscape Navigator a été lancée à la fin de 1994.

Netscape a été parmi les premières à profiter de la ruée vers l'or virtuelle avec son premier appel public à l'épargne en août 1995.

Le prix d'ouverture de son titre - 28 $ US - a doublé dès le premier jour, et une entreprise qui n'avait enregistré des ventes que de 20 M$ US s'est retrouvée avec une capitalisation boursière de 2 milliards $ US.

Le succès de Netscape a toutefois attiré l'attention de Microsoft, qui a commencé à inclure son propre fureteur, Explorer, avec son système d'exploitation Windows.

Cette manoeuvre a valu à Microsoft des démêlés avec la justice américaine, mais le mal était fait. En 1999, Netscape s'est vendue à AOL dans le cadre d'une transaction d'une valeur de 10 milliards $ US.

Netscape a aussi donné naissance à un projet de code source libre, Mozilla, par lequel des programmeurs de partout dans le monde contribuent librement au développement du logiciel.

Mozilla a lancé son propre fureteur, Firefox, et Netscape n'a jamais pu retrouver son ancienne gloire.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer