Source ID:; App Source:

Numériseur de cartes de visite

Le numériseur de cartes de visite IrisCard 4... (PhotosIn)

Agrandir

Le numériseur de cartes de visite IrisCard 4 de la société belge I.R.I.S.

PhotosIn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain Mc Kenna
La Presse

Trier, classer et emmagasiner les cartes d'affaires dans la mémoire de son ordinateur personnel est devenu tout un sport!

Les gens d'affaires le savent tous : les cartes de visite de toutes ces personnes que l'on croise, dans les cinq à sept ou dans les conférences auxquelles on est souvent forcé d'assister, s'empilent vite sur le coin du bureau. Les trier, les classer et les emmagasiner, dans la mémoire de son ordinateur personnel ou de son téléphone intelligent, prend désormais des allures de marathon. À moins d'avoir un allié de taille : un numériseur de cartes de visite.

Numériseur IrisCard 4 Pro

Luc Plamondon s'en est bien tiré, car le Blues du businessman n'aurait sans doute jamais existé si ce petit accessoire avait vu le jour quelques décennies plus tôt. Compact, rapide et étonnamment précis, le numériseur de cartes de visite IrisCard 4 de la société belge I.R.I.S., élimine la lourde tâche qui attend toute personne intéressée à reproduire son Rolodex dans le carnet d'adresses de son ordinateur personnel.

Si on calcule à partir du salaire minimum, le temps épargné dépasse largement le prix de détail de cet accessoire, vendu en ligne pour environ 220 $ (incluant les frais de livraison).

Le principe est très simple. Le numériseur ne fait pas plus de vingt centimètres de large par cinq ou six de profond. Il se branche à la connexion USB d'un ordinateur personnel, Mac ou PC. À sa sortie de la boîte, il faut effectuer un premier calibrage, ce qui peut prendre cinq à dix minutes, selon le cas (ça peut prendre plus d'une tentative avant de le calibrer convenablement).

Par la suite, l'appareil est prêt à faire ses tours de magie : il numérise une carte de visite en deux ou trois secondes et transmet l'information au logiciel (inclus dans la boîte, évidemment), qui lui traite l'image qu'il reçoit en trois ou quatre secondes additionnelles.

Chose certaine, au bout d'une dizaine de secondes, vous obtenez une carte professionnelle numérisée, avec photo de ladite carte, dans le format qui vous convient le mieux. Le logiciel est en mesure d'exporter ces cartes numérisées en un format universel " vCard" (les fameux fichiers " . vcf"), en texte simple ou en HTML.

Pour les plus paresseux d'entre nous, il les insère aussi automatiquement dans le carnet d'adresses de son choix : Outlook ou Entourage pour les clients de Microsoft, le Carnet d'adresses de Mac OS X ou Appleworks pour les clients d'Apple.

Sur un lot d'une cinquantaine de cartes (une quinzaine de minutes, pas plus), l'appareil a correctement traduit en un format pleinement utilisable 46 cartes, provenant d'un peu partout : Canada anglais, États-Unis, Allemagne, Suède. Les quatre cartes de visite qu'il n'a pu numériser correctement avaient la particularité d'être très foncées sur toute la surface, avec des caractères fins et de couleur pâle. Les noms de société avec logo en surimpression n'étaient pas reconnus adéquatement non plus.

Remarquez, le contraire aurait été tout un exploit!

IrisCard 4 Pro

Numériseur couleur (USB 2) avec logiciel de reconnaissance optique

Jusqu'à 600 cartes numérisées/heure (plus près de 300, en réalité)

Format exporté : vCard, HTML, texte, Entourage/Outlook, Carnet d'adresses (Mac), Appleworks

Compatible avec Mac OS X et Windows XP/Vista

220 $

www.irislink.com

Cote: 4/5

Ensemble, le numériseur de très petite taille et le logiciel de reconnaissance optique sont étonnamment habiles à numériser les cartes de visite.

À environ 90 % d'efficacité, le système n'est pas encore parfait, mais on y est presque.

L'option: une imprimante tout-en-un et un logiciel de reconnaissance optique

Pas besoin du petit numériseur d'IRIS pour transférer ses cartes de visite en format numérique. Pour environ le même prix, on peut désormais mettre la main sur une imprimante tout-en-un, intégrant à la fois une imprimante photo, un copieur, une imprimante de bureau et, bien sûr, un numériseur. L'imprimante tout-en-un Easyshare 5300 de Kodak en est la preuve.

Il s'agit d'une imprimante de bureau à jet d'encre que Kodak vient tout juste de mettre en marché. C'est la version simplifiée d'une autre tout-en-un mieux adaptée aux besoins d'un bureau à la maison. C'est d'ailleurs la principale qualité (en plus d'être son plus important défaut) : cette imprimante est d'une simplicité désarmante. Elle imprime néanmoins de belles photos sur papier glacé.

L'appareil utilise d'ailleurs deux bacs d'alimentation, un pour des feuilles en format lettre, l'autre pour le papier photo 4 x 6 pouces. En outre, les cartouches d'encre sont relativement abordables, ce qui en fait une imprimante généralement économique.

Naturellement, cette imprimante ne peut à elle seule numériser des cartes professionnelles. Le logiciel Cardiris 3.5 d'I.R.I.S. s'en charge. Grâce à une fonction de reconnaissance multiple, on peut placer plus d'une carte à la fois sur la vitre d'un numériseur ordinaire. Iris détaille son logiciel pour 50 $, plus environ 20 $ de frais de livraison. On peut en commander une version pour Windows, ou pour Mac OS. Comme l'IrisCard ci-haut, il n'est pas parfait, mais pour se débarrasser une fois pour toutes d'une montagne de cartes de visite, c'est un investissement qui épargnera de précieuses heures.

Imprimante tout-en-un EasyShare

5300 de Kodak

Imprimante à jet d'encre, imprimante photo, copieur, numériseur

USB 2.0, cartes-mémoire

230 $

www.kodak.ca

Cote: 3/5

Logiciel Cardiris 3.5 d'IRIS

Logiciel de numérisation de cartes de visite

Numérisation en lot

Windows XP/Vista, Mac OS

70 $

www.irislink.com

Cote: 4/5




Commentaire (0)

Commenter cet article »

À vous de lancer la discussion!

Soyez la première personne à commenter cet article.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Connectez-vous | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de lapresse.ca. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer