Source ID:; App Source:

iPod touch: une touche avant-gardiste

Michel Truchon
Le Soleil

Après la vague iPhone, l'intérêt des amateurs de gadgets électroniques a été attiré par l'autre produit d'avant-garde de Apple, le baladeur iPod touch.

Un appareil - un peu déroutant au premier contact - qui donne le coup d'envoi d'une nouvelle génération de bidules multimédias qui répondront au doigt et à l'oeil. Il faut d'ailleurs s'attendre à voir d'autres fabricants emboîter le pas très rapidement, non seulement pour les lecteurs de musique et d'images, mais aussi du côté des téléphones cellulaires qui dépendront de plus en plus de l'écran tactile.

Le touch - pour ceux qui l'ignoreraient encore - est une version allégée de l'iPhone, sans, notamment, les capacités de communication téléphonique, sans possibilité d'utiliser la messagerie par Internet et sans appareil photo numérique. L'iPhone, rappelons-le, ne sera pas offert au Canada avant plusieurs mois.

Prix de consolation ou solution de rechange pour ceux qui voulaient plonger dans l'aventure, voici donc le touch, incontestablement le plus évolué des lecteurs multimédias. Offert avec une mémoire flash de 8 Go ou de 16 Go (329 $ et 449 $), il est un peu plus petit que l'iPhone et d'une minceur incroyable. Première constation, la finition en acrylique, laque noire et acier brillant est superbe, mais se révèle, en quelques instants seulement, la surface rêvée pour démarrer une collection d'empreintes digitales. On s'aperçoit aussi, après quelques jours, que l'on est en présence d'un appareil qui a tendance à se rayer assez facilement, notamment du côté métallique. Il faut donc le dorloter en attendant les étuis. Mais ceux-ci devront comporter une surface laissant passer la chaleur du doigt pour que l'écran puisse être activé. Ce qui n'est pas évident.

Toutefois, comme tout appareil de première génération, le touch semble sensible aux bogues, notamment en ce qui concerne la synchronisation avec iTunes.

Comme tout se déroule au contact de l'écran, le touch n'a que deux boutons : l'un sur l'arête supérieure, pour la commutation, l'autre au bas de la façade, pour revenir au menu principal.

Menu qui affiche les icônes pour la lecture de la musique, de la vidéo, des photos et l'accès aux outils de base comme les réglages, la calculette, le calendrier, l'horloge ainsi qu'aux programmes pour le Net (Safari, Youtube, iTunes Store). Ce qui devrait, en théorie, se limiter à ce nombre, le touch étant un appareil "cadenassé". Mais il aurait été étonnant que les bidouilleurs n'aient pas tenté de contourner les protections. Ce qui a été réussi récemment, avec pour résultat qu'un programme circule dans Internet sous le nom de Jailbreaker, qui permet de "libérer" le touch et d'y installer, au gré de l'utilisateur, les programmes pour l'iPhone. Ce qui ouvrirait la porte, entre autres, à la messagerie électronique. Parions que ces applications utiles seront incluses par Apple lors de la prochaine version.

Tout se passe au toucher de l'écran, celui ayant la particularité non seulement d'être tactile, mais de reconnaître les gestes plus complexes comme l'écartement des doigts pour agrandir ou rapetisser les photos ou les pages Web. L'affichage bascule automatiquement à laverticale ou à l'horizontal,e selon le sens dans lequel on tient l'appareil. La définition est excellente, les couleurs fidèles, mais la luminosité est tout juste suffisante.

Dans sa vocation première de lecteur de musique numérisée, le touch se comporte impeccablement, son processeur et son signal de sortie audio semblant même être plus performants que ceux du nano. C'est du moins l'impression que m'a laissé l'écoute de disques provenant de la même banque iTune sur les deux appareils, avec le même casque stéréo Bose.

Au-delà de la lecture audio, photo et vidéo, le touch se distingue par sa capacité de naviguer sur le Web par connexion WifFi. Un véritable jeu d'enfant quand on a trouvé une zone... La réponse est rapide et l'affichage étonnamment clair, combiné à la possibilité de zoomer dans les pages et de s'y déplacer pour faciliter la consultation.

À la fois simple et complexe, le touch est fascinant.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer