Source ID:; App Source:

Profits records pour Apple

d'après Associated Press
La Presse

Les profits d'Apple ont monté de plus de 73 % au troisième trimestre, grâce à une bonne demande pour les ordinateurs Macintosh et pour les baladeurs numériques iPod ainsi qu'à la vente de 270 000 téléphones iPhone durant la journée et demie ayant suivi le lancement de l'appareil.

Pour le trimestre terminé le 30 juin, le profit de l'entreprise a atteint 818 M$ US ou 0,92 $ l'action, comparativement à 472 M$ ou 0,54 $ l'action à la même période l'an dernier.

Les ventes sont passées de 4,37 G$ à 5,41 G$, pour un progrès de près de 24 %.

La compagnie a précisé avoir vendu 270 000 iPhones durant la première journée et demie de lancement. Les ventes ultérieures n'étaient pas comprises dans le trimestre.

Les analystes consultés par Thomson Financial prévoyaient un profit de 0,72 $ et des revenus de 5,28 G$.

Apple s'était sous-estimée encore davantage, prédisant pour sa part un profit de 0,66 $ l'action sur des revenus de 5,1 G$.

Les résultats ont été divulgués après la fermeture des marchés. Le titre, qui avait gagné 1,8% durant la séance, prenait encore 1,3 % ou 1,74 $ à 39 $ lors des transactions post-séance.

«Nous sommes excités de rapporter le plus fort trimestre de juin de notre histoire en termes de revenus et de profits, de même que les meilleures ventes trimestrielles de Mac jamais enregistrées», commente le PDG Steve Jobs.

«Le iPhone connaît un excellent début - nous espérons vendre notre millionième iPhone d'ici la fin de son premier trimestre de ventes - et notre portefeuille de nouveaux produits est très fort», poursuit M. Jobs.

Très attendu, le iPhone a été lancé le 29 juin et l'inventaire a été épuisé dans les jours suivants. L'appareil suscite de grandes attentes chez les analystes de Wall Street, et le titre d'Apple a bondi de 30 % durant le dernier trimestre.

Le silence de l'entreprise sur le nombre d'appareils mis sur le marché a aidé à la frénésie de la clientèle, et les analystes espéraient recueillir, à l'occasion des résultats, quelques indices sur l'impact des premières ventes et les perspectives pour l'avenir.

Le titre d'Apple a reculé de plus de 6 % mardi après qu'AT&T - le fournisseur américain exclusif du iPhone - eut indiqué avoir activé 146 000 appareils les 29 et 30 juin.

Cette donnée a déçu les investisseurs, des analystes ayant prévu la vente d'au moins 500 000 téléphones durant la première fin de semaine.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer