Source ID:; App Source:

«Virtual Skipper» : ça, c'est du sport!

Même si je ne suis pas un mordu de la voile, j'ai été littéralement soufflé par la qualité des images et des rendus 3D de ce jeu, la précision des détails sur les bateaux, les effets de la mer ou du vent dans les voiles, tout est vraiment étonnant et d'une grande beauté.

Même si c'est un jeu de sports, ça n'a rien à voir avec la vitesse de la course automobile, ou encore des tactiques au soccer ou au hockey. On pourrait dire que le jeu se déroule aussi lentement qu'une partie de golf. Toutefois, une course à la voile est remplie de détails et d'attentions particulières. Il faut sentir le vent. Un changement de voile au mauvais moment, le gouvernail un peu trop à bâbord ou pas assez à tribord et le bateau perd de précieuses secondes pour se faire coiffer à la ligne d'arrivée. Je me souviens encore de mes quelques leçons sur un petit dériveur. Dans la réalité et dans ce simulateur, ça ne prend pas une grande erreur pour perdre de la vitesse, surtout si les voiles faseillent à cause d'une mauvaise manoeuvre. Il faut savoir comment les choquer ou les border, ces voiles ! Heureusement qu'il y a le mode automatique dans le jeu.

Même un amateur connaissant peu ou pas les termes de la voile aura du plaisir dans les courses de monocoques et de multicoques. Après une heure dans le tutoriel, on comprend rapidement les manoeuvres à effectuer, les règles des courses et les changements de voiles. Par la suite, il est possible de faire quelques courses hors-compétition avant de se lancer dans le vrai défi, le point central de la version 5 de ce jeu, l'America's Cup, dont les finales de la 32e présentation commençaient le 23 juin.

Selon des revues et des sites spécialisés, Virtual Skipper est considéré comme la référence dans le monde des simulations nautiques. Chose certaine, le

réalisme est époustouflant. Outre les 12 bateaux de la Class America, les joueurs pourront contrôler, en mode solo ou multijoueur sur Internet, les bateaux comme les trimarans Open 60, les Offshore Racers ou les Melges 24. Il y a aussi 14 plans d'eau reconnus pour leurs courses comme Valence, Marseille, Trapani et Malmö, sites officiels de l'America's Cup. On note aussi des lieux réputés pour la voile sportive tels que San Francisco, Sydney, Vancouver et quelques autres. Il y a même un éditeur pour créer intégralement ses plans d'eau et ses régates.

Graphiquement et techniquement, le jeu est particulièrement bien fait. Les jeux de caméras permettent des points de vue dans tous les angles. Et, avec le zoom, on croirait fait partie de l'équipe. En se rapprochant au maximum, on entend mieux les bruits de manoeuvres et l'eau qui frappe sur la coque.

ÉVALUATION : **** DVD PC. Configuration minimale : processeur 1,6 GHz, Windows 2000/XP/Vista, 256 Mo de mémoire vive (512 Mo avec Vista), carte graphique 3D à 32 Mo de mémoire vive, lecteur DVD 2 X. Éditeur : Nadeo, Focus. Prix suggéré : 30 $. Distributeur : PMD Logisoft.

« Jeux classiques » : petits jeux à petits prix

Dans ce coffret (Malettes de jeux classiques 2), on trouve une foule de petits jeux amusants pour se changer les idées devant l'écran. Plusieurs utilisateurs de l'ordinateur préfèrent les jeux simples aux combats de monstres, aux aventures et aux jeux de rôle. Ils auront des choix en quantité pour un prix très raisonnable.

Par contre, certains jeux sont dans une livrée minimaliste, comme le Backgammon et les jeux de patience. D'ailleurs, avec les patiences et réussites, vous avez intérêt à connaître les jeux européens, sinon vous serez complètement débobinés. D'autres jeux utilisent des rendus 3D intéressants, mais le rythme des parties est parfois décevant. C'est le cas du poker style Texas Hold'em. Avec les échecs et les dames, on revient dans un univers connu et relativement bien fait.

Il y a aussi le fameux sudoku et la variante kakuro, le rami, les casse-tête et les jeux de lettres. Pour ceux qui veulent un vrai défi d'observation, il faut essayer absolument le classique Mah Jong. Il y a même un casse-brique plutôt rigolo.

Tous ces jeux doivent être installés individuellement. Dans le coffret, il y a un livre d'instructions pour chaque jeu. Ce me fut très utile pour le « nain jaune », que je ne connaissais pas du tout.

C'est un coffret de 15 jeux pour petit budget. Il ne faut pas s'attendre à des merveilles de haute technologie dans chaque jeu, mais tous les jeux sont jouables.

ÉVALUATION : *** Deux disques PC. Configuration minimale : processeur 400 MHz, Windows 98SE et supérieur, 128 Mo de mémoire vive, carte graphique 3D, lecteur 4 X. Éditeur : Micro Application. Prix suggéré : 20 $. Distributeur : DLL Presse.

« Nancy Drew » : danger au coeur de la mode

Dans cette aventure, la jeune détective Nancy Drew se retrouve à Paris chez une couturière de renom, Minette, mais cette dernière reçoit des lettres anonymes et des menaces. Chose certaine, la Minette a du caractère et peut certainement se faire facilement des ennemis. Elle a tout un caractère.

Comme les trois autres jeux, cette enquête de Nancy Drew propose le même type de contrôle dans une interface toujours aussi simple à utiliser. Le joueur se déplace avec la souris en mode pointer-cliquer. Les formes du curseur indiquent les actions à accomplir. Il y a même un court tutoriel au début pour

les joueurs moins habitués à cet environnement.

Puisqu'elle s'est fait embaucher sous le couvert de l'anonymat, la jeune détective doit jouer son rôle d'employée chez la styliste aux exigences bien particulières. Il y aura des actions à réaliser et des énigmes à résoudre.

Activités difficiles

Même si les décors sont bien faits et que le rendu global est agréable avec des reconstitutions de certains lieux de Paris, les activités peuvent donner du fil à retordre. Deux entre autres sont particulièrement difficiles. Faire le thé pour Minette n'est pas une mince affaire. Même en lisant 10 fois les instructions et en écrivant toutes les particularités pour faire « la » tasse de thé de madame, j'ai dû m'y reprendre tellement de fois que j'ai failli abandonner.

Même chose dans la chambre noire du photographe, où il faut effectuer le tirage de quatre images. Puisque tout se passe carrément dans le noir, il a fallu que je mette des repères sur mon écran pour enfin éviter les explosions à répétition. J'ai trouvé ça plutôt détestable, d'autant plus que le jeu est coté sept ans. Les enfants n'auront pas de plaisir à ces endroits, même dans le mode facile. Plus tard, il faut faire des photos ou ramasser des objets, même visiter les catacombes. Il faut alors un bon sens de l'observation, bien fouiller dans les magazines qui traînent sur les tables, s'assurer de lire les journaux et même jeter un oeil dans les bacs de recyclage pour trouver des indices.

Des quatre titres de la série, c'est celui qui m'a donné le plus de difficulté dans les deux niveaux de jeu proposés. Heureusement qu'il y a un forum sur le site www.nancydrew.fr lorsqu'on est bloqué sur des vétilles. Ce n'est pas un mauvais jeu pour autant. Il plaira aux amateurs d'enquête et de mystère qu'il soit adulte ou adolescent, mais j'ai des doutes quant à l'intérêt qu'auraient les plus jeunes joueurs.

ÉVALUATION : *** Deux disques PC. Configuration minimale : processeur 400 MHz, Windows 98SE et supérieur, 64 Mo de mémoire vive, carte graphique 16 Mo de mémoire vive, lecteur 12 X. Éditeur : Micro Application. Prix suggéré : 40 $. Distributeur : DLL Presse.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer