Source ID:; App Source:

La musique au bout du cellulaire

Michel Truchon
Le Soleil

«Ring Ring» chante Mika. «Un instant», répond le Rogers MusicStore, contacté par le Nokia MusiqueXpress 5300. Où que vous soyez, vous pouvez alors commander la chanson qu'il vous prend envie d'entendre et... d'acheter.

Le téléchargement sans fil en ligne de musique est un service relativement nouveau qui prend du poil de la bête. Le choix de chansons est de plus en plus grand, peu importe le fournisseur, et la qualité de la compression et des processeurs audio des téléphones portables s'améliore de génération en génération, en un mouvement accéléré.

Le plaisir de l'expérience croît au même rythme que l'évolution technologique.

Il est surprenant de voir à quel point le menu du magasin en ligne est complet. On y trouve tous les genres, des succès de l'heure aux standards de jazz, en passant par le country ou le blues.

Vous cherchez Smile, par exemple ? Le Rogers MusicStore vous en trouve deux douzaines de versions, dont celle du Oscar Peterson Trio. Pour le moins surprenant. Vous voulez L'Ouverture de Lawrence d'Arabie ? Elle est au bout de la ligne.

Seul hic, c'est que l'utilisation du téléchargement n'est pas donnée : 2,99 $ pour une pièce pouvant être jouée sur le téléphone et l'ordinateur, 1,25 $ pour le téléphone seulement ; ou un abonnement illimité démarrant à 10 $ par mois.

Il y a une autre façon de profiter de la musique sur téléphone portable, moins coûteuse que le téléchargement de pièces.

Branché à l'ordinateur par câble USB, le Nokia 5300 devient un dispositif de stockage de masse sur lequel on peut transférer des fichiers de musique numérisée ou importer des chansons d'un CD en passant par le lecteur multimédia de Rogers.

Modèle à fermeture à glissière, le 5300 peut compter sur une carte microSD (jusqu'à 2 Go) pour stocker les données et les photos prises par son appareil numérique de 1,3 Mp aussi capable de faire de la vidéo. Pour l'actualité, un récepteur FM intégré et pour les oreilles exigeantes, un adaptateur pour casque stéréo à fiche standard de 3,5 mm.

Au suivant...

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les fabricants ne lambinent pas. Nokia est sans doute le plus prolifique, produisant suffisamment de nouveaux modèles pour se permettre de donner l'exclusivité à certains fournisseurs.

Ce qui est le cas de son 6300 qui est devenu la nouvelle vedette de Fido, qui l'utilise pour renforcer son image de style urbain.

Le téléphone est moderne, raffiné et s'écarte de la mode des flips et des éléments dissimulés. Le boîtier en acier inoxydable est monobloc, avec des lignes épurées et des touches encastrées. Les éléments graphiques ont été simplifiés, les rebords arrondis, et son format compact lui permet de tenir confortablement dans la main.

Le Nokia 6300 est l'un des plus minces parmi les sans-fil vendus au Canada. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir un un appareil photo de deux mégapixels avec zoom numérique 8X, une mémoire extensible, un lecteur MP3 intégré et une radio FM. Un voyant bleu avertit l'utilisateur des messages texte, des messages vocaux et des appels manqués.

L'écran affiche 16,7 millions de vraies couleurs. Le 6300 possède aussi la technologie sans fil Bluetooth intégrée, la composition vocale, les commandes vocales et l'enregistreur vocal ainsi qu'un haut-parleur mains libres intégré.

L'appareil est livré avec une carte mémoire microSD de 512 Mo, prise en charge des cartes allant jusqu'à 2 Go.

La synchronisation avec un ordinateur se fait au moyen d'un câble USB par l'intermédiaire du logiciel PC Suite offert gratuitement sur le site de Nokia.

Le Nokia 6300 est offert exclusivement dans les boutiques et points de vente Fido, de même qu'en ligne à l'adresse www. fido.ca au coût de 100 $ avec un contrat de trois ans.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer