Le meilleur d'ici

100 % local

L'achat local a tout bon pour notre économie et est là pour rester. Mais manger et boire local, ou acheter et offrir des produits d'ici, y pensons-nous assez souvent ? Voici quelques idées toutes simples pour y arriver encore plus.

Manger

Manger local, ça consiste en quoi exactement ? C'est encourager les producteurs et transformateurs de sa région et du Québec. Comment ? En se rendant directement sur place pour s'approvisionner ou en visitant les marchés publics près de chez nous. Pour une solution facile et rapide, la livraison de paniers de fruits et légumes directement à sa porte est idéale. Faire de l'autocueillette de petits fruits en été ou de courges et de pommes à l'automne, ça aussi, c'est de l'achat local. Au-delà de la saison des récoltes, des produits québécois sont offerts à l'année, tels que pain, fromage, poisson ou viande. À l'épicerie, on recherche le logo Aliments Québec sur les produits. Au restaurant, on s'informe de la provenance des ingrédients qui composent le menu. Manger local, c'est aussi encourager les petits restaurants de quartier plutôt que les grandes chaînes.

Trouvez une ferme près de chez vous

Boire

Boire local n'a jamais été aussi simple. Artisans, brasseurs et distillateurs de chez nous font naître des produits d'une grande qualité. Le cidre de glace, une invention québécoise, s'est taillé une place de choix sur le marché international. Même son de cloche du côté du vin de glace, qui fait la renommée du Québec. Depuis quelques années, on assiste à une véritable explosion des alcools québécois, notamment les spiritueux. De plus, l'émergence de plusieurs microbrasseries québécoises rend l'accès aux bières d'ici de plus en plus facile; bon nombre de leurs produits sont dorénavant vendus dans les épiceries, les bars et les restaurants. Il suffit de les choisir et de lever son verre à notre terroir !

Trouvez une microbrasserie près de chez vous

Se vêtir

Soyons francs : mettre du local dans sa garde-robe n'est pas si facile. Heureusement, depuis quelques années, l'offre de vêtements faits au Québec est de plus en plus intéressante, mais encore faut-il être bien informé. Puisqu'il n'existe aucune loi obligeant les fabricants d'ici à indiquer le lieu de production du vêtement, il faut donc questionner les conseillers en boutique sur leur provenance. Du côté de la mode pour enfants, on assiste à un véritable boom des entreprises québécoises. La grande majorité de ces petites marques émergentes, n'ayant pas le budget pour avoir pignon sur rue, offrent leurs collections en ligne, ce qui rend les produits plus accessibles.

Offrir Québec

Offrir un cadeau 100 % québécois fait toujours son effet. La tendance est aux produits locaux, conçus par des créateurs d'ici. On s'éloigne progressivement des magasins à grande surface pour dénicher des boutiques de quartier où l'on découvrira des cadeaux originaux, personnalisés et de qualité. Faire plaisir à ceux qu'on aime en encourageant l'économie locale, c'est doublement gagnant. Des bijoux faits à la main, des bougies ou des savons artisanaux, des objets décoratifs pour la maison, des jeux pour les enfants... Il se fait de tout chez nous.

Le saviez-vous?

Le Conseil des métiers d'art du Québec, derrière le salon du même nom, a maintenant sa boutique virtuelle ouverte 24 h sur 24. Près d'une centaine d'artisans québécois y offrent leurs plus belles créations en ligne.

Trouvez une boutique de cadeaux de votre quartier

Décorer

Pour meubler et décorer sa maison, on se tourne aussi vers l'achat local. Les fabricants de meubles québécois recommencent à se tailler une place de choix sur le marché avec la demande grandissante pour des produits durables et de qualité. C'est d'ailleurs la force des meubles québécois, car la plupart sont faits principalement en bois, matière québécoise par excellence. Autre avantage majeur à acheter ici : la personnalisation. La grande majorité des marques québécoises offrent du sur-mesure. Se meubler québécois, c'est un investissement à long terme. On peut aussi penser à encourager l'ébéniste de notre région, à acheter une toile d'un peintre québécois ou à se procurer une magnifique courtepointe d'un artisan d'ici.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:4293772:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:4297547:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer