Grosse déception au 1000 mètres dames courte piste vendredi, au Pacific Coliseum, on attendait beaucoup de Kalyna Roberge, sinon une victoire, au moins qu'elle monte sur le podium. Elle s'est plutôt fait sortir en demi-finale.

Mis à jour le 26 févr. 2010
Pierre Foglia LA PRESSE

Elle était pourtant tombée dans la moins forte des deux vagues. A-t-elle été retardée au départ par un très léger accrochage avec l'Américaine Katherie Reutter?

Franchement non, nous a dit Kalyna dans la zone mixte, visiblement ébranlée, mais ne cherchant aucune excuse. Je me suis vite replacée, j'ai fait la course en quatrième place, c'est pas plus mal qu'en troisième. Il me fallait juste remonter au bon moment, je ne l'ai pas fait.

As-tu manqué de jus?

Un peu.

Avais-tu peur?

Non j'ai manqué de jus. Je n'ai pas connu de si mauvais jeux. Je sais bien que vous attendiez mieux, je suis désolée de ne pas avoir été à la hauteur de ma saison 2008...

Pressentie comme une des grandes vedettes de l'équipe courte piste, Kalyna Roberge a entrepris ces jeux très crispée, ratant la finale du 500m et du 1500m avant de retrouver, nous avait-on dit, tous ses moyens dans le relais où les canadiennes ont remporté la médaille d'argent.

Notons que la patineuse de courte piste la plus âgée à ces jeux, la Québécoise de Verchères Tania Vicent, a fait ses adieux olympiques dans ce même 1000m, disqualifiée en quart de finale, elle n'a pas fait grand cas de cette sortie par le petite porte, elle a plutôt résumé ses jeux en disant que son plus beau moment avait été la médaille d'argent de sa coéquipière Marianne St-Gelais - rappelons que Tania en a gagné une de la même couleur dans le relais.

Vicent a également survolé sa carrière, en pleurant un petit peu, je leur souhaite à toutes de patiner jusqu'à 34 ans. Tania mettra un point final à tout ça à la fin du mois prochain, aux championnats du monde par équipes à Bormio, en Italie.

Une troisième Canadienne, Jessica Gregg participait à ce 1000m, éliminée elle aussi en demi-finale, elle aussi a manqué de jus.

Finalement les patineuses de courte piste ont sauvé leurs Jeux avec leur chanceuse seconde place au relais (après la disqualification douteuse des Coréennes) et surtout avec l'inattendue Marianne St-Gelais, médaillée d'argent au 500m.

Ah oui c'est la Chinoise Meng Wang qui a gagné la finale du 1000m devant l'Américaine Reutter.