(Sydney) La Fédération de soccer d’Australie souhaite que la FIFA et le CIO haussent l’âge limite pour participer au tournoi olympique de soccer masculin, à la suite de l’annonce du report des Jeux de Tokyo à 2021 en raison de la pandémie de la COVID-19.

Associated Press

Le CIO et le comité organisateur japonais ont accepté cette semaine de reporter les Jeux olympiques, qui devaient se mettre en branle le 24 juillet, vers la fin de l’été 2021. Aucune date n’a encore été établie, et aucun critère de qualifications n’a été modifié.

Le directeur exécutif du Comité olympique australien, Matt Carroll, et le directeur exécutif de la Fédération de soccer d’Australie, James Johnson, prévoient initier une discussion avec la FIFA et la Confédération asiatique de football afin de hausser l’âge limite de 23 à 24 ans pour le tournoi de Tokyo.

Les joueurs qui avaient moins de 23 ans au début de 2020 étaient admissibles à la phase de qualifications. Lors du tournoi olympique, trois joueurs de plus de 23 ans peuvent représenter leur pays, bien que la plupart d’entre eux sont habituellement des joueurs qui évoluent à l’extérieur de leur pays dans les meilleures ligues du monde.

Carroll a ajouté que c’est un enjeu que le CIO et la FIFA « devront régler ».

La formation australienne de l’entraîneur Graham Arnold a décroché son laissez-passer lors du Championnat asiatique des moins de 23 ans en janvier. Il a du même coup rejoint la Corée du Sud, l’Arabie saoudite et le pays-hôte, le Japon, dans le tableau du tournoi olympique.

Six joueurs qui ont contribué à la qualification olympique de l’équipe australienne seraient exclus du tournoi de Tokyo si l’âge limite n’est pas haussé.