(Melbourne) La Tchèque Barbora Krejcikova, 4e mondiale, a dominé la Bélarusse Victoria Azarenka (25e) 6-2, 6-2, dimanche en 8es de finale de l’Open d’Australie et affrontera l’Américaine Madison Keys (51e) pour une place en demies.

Publié le 22 janvier
Agence France-Presse

« Je n’étais pas la favorite donc j’essayais juste de m’amuser et de jouer mon meilleur tennis… et je suis en quarts ! », s’est exclamée Krejcikova.

« Vika a gagné ici donc elle a beaucoup d’expérience sur ce court. Alors je suis extrêmement heureuse de ma victoire », a-t-elle ajouté.

Diminuée par une douleur au cou, Azarenka, ex-N.1 mondiale et double lauréate à Melbourne (2012 et 2013), n’a pas opposé la même résistance à Krejcikova que ne l’avait fait la Lettone Jelena Ostapenko (27e) au tour précédent.

À 26 ans, Krejcikova a atteint ou dépassé les 8es de chacun des quatre derniers Majeurs (titre à Roland-Garros, 8es à Wimbledon, quarts à l’US Open et donc au moins quarts à Melbourne).

De son côté, Madison Keys n’a fait qu’une bouchée de l’Espagnole Paula Badosa (6e) 6-3, 6-1 en 1 h 09.

L’Américaine de 26 ans a rappelé avec la manière sur le court que si elle était actuellement hors du top 50 (elle était même 87e le 10 janvier), elle avait atteint le 7e rang mondial (en 2016) et joué une finale à l’US Open (2017).

« C’est vraiment incroyable. J’ai très bien servi et je pense avoir aussi très bien retourné », a souligné l’Américaine.

« Donc sur de nombreux points j’ai eu un petit avantage dès la première balle et j’ai réussi à dicter l’échange. Il fallait que je prenne ma chance à chaque fois qu’elle se présenterait parce que je savais que si je lui laissais un centimètre elle le prendrait », a-t-elle ajouté.

PHOTO PAUL CROCK, AGENCE FRANCE-PRESSE

L’Américaine Madison Keys

Demi-finaliste en 2015, Keys était dans une spirale descendante à Melbourne depuis son quart en 2018 : elle avait été éliminée en 8es en 2019, au troisième tour en 2020 et n’avait pas fait le voyage l’an dernier. Elle n’a plus joué de quart de finale en Grand Chelem depuis Roland-Garros 2019.

Badosa, 24 ans, a atteint les quarts l’an dernier à Roland-Garros, mais elle n’avait jamais dépassé le 2e tour (2020) lors de ses trois précédentes apparitions à Melbourne.