(Melbourne) Le parcours du Canadien Milos Raonic aux Internationaux de tennis d’Australie a pris fin en quarts de finale, mardi.

La Presse canadienne

L’Ontarien, classé 32e tête de série, a plié l’échine devant la deuxième tête de série, le Serbe Novak Djokovic, en trois manches, 6-4, 6-3, 7-6 (1), au stade Rod Laver.

Raonic a déclaré que Djokovic était « tout simplement trop bon ».

« Lui, et le reste du big three, quand ils trouvent leur rythme, leurs repères, alors les choses se compliquent, a expliqué Raonic. Il a déchiffré la plupart de mes services. Je me suis un peu retenu [à cause de ça]. Mais, éventuellement, il a trouvé une ouverture.

« Je crois que je dois améliorer mon exécution, adopter une approche légèrement différente », a-t-il ajouté.

Raonic, qui est âgé de 29 ans, n’avait pas perdu de manche à ses quatre matchs précédents dans le tournoi avant de croiser la route de Djokovic — l’un des meilleurs retourneurs du circuit de l’ATP.

Le Canadien a réalisé 18 as, soit 14 de plus que son adversaire, mais il a commis six doubles fautes. Son pourcentage de points gagnés avec sa première balle de service a été largement inférieur à celui de Djokovic.

« Tu réalises [qu’il est supérieur] parce que sa raquette est toujours bien positionnée en retour de service, et non pas parce que ses retours sont plus rapides, a évoqué Raonic. Il y a ça. Il t’oblige à disputer de plus longs points.

« Et de toute évidence, en deuxième balle, son retour est beaucoup plus dangereux que le reste du plateau. Mais en première balle, tu le ressens immédiatement, parce qu’il est au bon endroit. »

Raonic était le dernier Canadien en lice dans ce tournoi, puisque ses compatriotes Denis Shapovalov, Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil ont tous été éliminés dès le premier tour du premier tournoi du Grand Chelem de la saison.

« Je tire plusieurs points positifs de cette semaine, a résumé Raonic de son passage à Melbourne. C’est là-dessus que je dois me concentrer. »

Pour sa part, le « Djoker » s’approche à deux victoires de la huitième conquête du titre australien.

Djokovic a aussi porté sa fiche en carrière contre le représentant de l’unifolié à 10-0, en dépit du fait qu’il a éprouvé des ennuis avec ses lentilles cornéennes au troisième set. Sa victoire a mis la table pour un affrontement en demi-finale entre deux joueurs qui totalisent 36 titres du Grand Chelem.

Le Serbe affrontera Roger Federer, qui a préservé sept balles de match avant d’évincer difficilement le 100e joueur mondial Tennys Sandgren en cinq sets.

Djokovic n’a jamais perdu en demi-finales ou en finale à Melbourne Park.

D’autre part, la Canadienne Gabriela Dabrowski et sa partenaire Jelena Ostapenko ont été évincées du tournoi de double féminin.

Les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova ont pris la mesure de Dabrowski et Ostapenko 3-6, 6-2, 6-3 en quarts de finale.

C’est la deuxième fois en trois ans que Dabrowski accède aux quarts de finale du double féminin à Melbourne, avant de s’incliner.

La joueuse âgée de 27 ans originaire d’Ottawa peut encore espérer poursuivre sa route à Melbourne.

Dabrowski joue en double mixte avec le Finlandais Henri Kontinen. Le duo, troisième tête de série, a défait les Australiens Matthew Ebden et Jessica Moore 7-5, 7-6 (5) au deuxième tour mardi.