(Rome) Rafael Nadal a déroulé un jeu déjà bien huilé, malgré ses six mois sans compétition, pour se qualifier pour les quarts de finale du Tournoi de Rome aux dépens du Serbe Dušan Lajović (6-1, 6-3) vendredi.

La Presse Canadienne

Ses premiers signes de fatigue, l’Espagnol les a montrés quand on pensait le match plié à 4-0 dans la seconde manche. Il lui a alors fallu alors resserrer la vis, alors que le Serbe, 25e mondial, venait de prendre trois jeux de suite.

Mais à part ce petit coup de mou final, qui lui laisse une marge de progression dans l’optique de Roland-Garros qui débute dans moins de dix jours, l’Espagnol a plutôt donné l’impression d’avoir déjà trouvé la bonne carburation.

Nadal dispute à Rome son premier tournoi depuis plus de six mois, en raison de l’interruption des compétitions due à la pandémie de coronavirus et sa décision de ne pas disputer les tournois aux États-Unis, fin août et début septembre.

En quart de finale, samedi, il rencontrera l’Argentin Diego Schwartzman (huitième tête de série) qui a battu le Polonais Hubert Hurkacz.

Denis Shapovalov gagne

Plus tôt, le Torontois Denis Shapovalov avait gagné son billet pour les quarts de finale du tournoi de Rome.

PHOTO CLIVE BRUNSKILL, AGENCE FRANCE-PRESSE

Denis Shapovalov

La 12e tête de série a perdu la première manche, mais il s’est bien ressaisi pour vaincre le Français Ugo Humbert 6-7 (5), 6-1, 6-4 au troisième tour du tournoi sur terre battue de Rome, de la série Masters 1000.

Shapovalov, âgé de 21 ans, a remporté 85 % de ses points à l’aide de son premier service et il a sauvé les cinq balles de bris contre lui.

Le Canadien, qui s’est qualifié pour les quarts de finale des Internationaux des États-Unis, fera face au Bulgare Grigor Dimitrov, no 15. Dimitrov a gagné ses deux matchs en carrière aux dépens de Shapovalov, les deux fois sur surface dure.

Dimitrov a mis fin au parcours du jeune Jannik Sinner, âgé de 19 ans, avec un gain de 4-6, 6-4, 6-4.

Sinner, l’Italien qui a éliminé la troisième tête de série Stéfanos Tsitsipás au tour précédent, a raté un smash facile sur la cinquième balle de match de Dimitrov.

« Une défaite comme celle-là fait mal. Mais j’essaierai d’en tirer les aspects positifs, a confié Sinner. Ce n’était pas la fin que je voulais. »

Djokovic à la peine

Pendant ce temps, Novak Djokovic a été tellement bousculé par Filip Krajinović à la première manche qu’il a eu besoin d’une pause pour s’asseoir et reprendre son souffle.

Comme c’était 5-5 et que le temps n’était pas venu de changer de côté, il s’est assis sur l’une des nouvelles boîtes installées en fond de court pour déposer les serviettes des joueurs – puisque les chasseurs de balles ne tendent plus les serviettes aux joueurs en raison de la pandémie de coronavirus.

Djokovic a donc dû travailler un peu plus fort avant de compléter la première manche en 1 heure 28 minutes et signer une victoire 7-6 (7), 6-3 pour se qualifier pour les quarts de finale une 14e année consécutive.

« Ç’a été une formidable bataille, a reconnu Djokovic, qui dispute son premier tournoi depuis qu’il a été exclu des Internationaux des États-Unis. Certainement l’une des plus longues manches que j’ai jamais jouées. Nous avons bataillé ferme. L’issue aurait pu être différente. »

Alors que la température sur le court central a grimpé à 32 °C, Djokovic a expliqué que « nous avons tous les deux eu des difficultés physiques pendant la première manche ».

C’était si serré que les deux joueurs ont remporté le même nombre exact de points – 61 – et Djokovic l’a conclu à sa cinquième balle de manche lorsque le coup droit de Krajinović a été trop long.

Dans d’autres matchs, Matteo Berrettini, qui a atteint les demi-finales des Internationaux des États-Unis l’année dernière, a défait son compatriote italien Stefano Travaglia 7-6 (5), 7-6 (1) dans un match où les deux joueurs avaient le même nombre de coups gagnants (17) et erreurs directes (28).

Azarenka passe en quarts, sur abandon


Chez les femmes, la Biélorusse Victoria Azarenka, infatigable malgré sa brillante tournée américaine, s’est qualifiée vendredi pour les quarts de finale du tournoi de Rome en profitant d’un abandon sur blessure de la Russe Daria Kasatkina.

PHOTO CLIVE BRUNSKILL, AGENCE FRANCE-PRESSE

Victoria Azarenka

Alors que les deux joueuses venaient d’entamer le bris de service à la fin de la première manche, le pied droit de la Russe est resté bloqué sur une ligne pendant qu’elle glissait pour essayer d’attraper une balle courte. Bilan : entorse de la cheville droite et abandon pour Kasatkina (74e mondiale), a annoncé la WTA.

Azarenka, ex-no 1 mondiale en pleine renaissance depuis la reprise des tournois cet été, brille sur les courts romains, où elle a infligé jeudi un sévère 6-0, 6-0 à Sofia Kenin, troisième tête de série après avoir déjà éliminé Venus William au 1er tour.

À New York, juste avant Rome, elle a remporté le tournoi de Cincinnati (délocalisé pour cause de pandémie de coronavirus) puis s’est hissée en finale des Internationaux des États-Unis, battue par Naomi Osaka.

En quart de finale, Arazenka (14e mondiale) rencontrera l’Espagnole Garbiñe Muguruza (17e).

Victoire de Halep

La favorite Simona Halep a conservé sa fiche parfaite (7-0) depuis la reprise du tennis avec une victoire de 7-5, 6-4 sur Dayana Yastremska pour accéder aux quarts de finale.

Halep, qui est en fait sur une séquence combinée de 11-0 qui remonte à février, a cédé un bris tôt à la première manche, mais elle a ensuite dominé son adversaire le restant du match.

Ayant remporté le titre à Dubaï avant la pandémie de coronavirus, Halep a marqué son retour avec un autre triomphe à Prague le mois dernier. Elle a ensuite raté les Internationaux des États-Unis en raison de problèmes de santé au milieu de la pandémie.

Halep, qui a perdu deux finales consécutives à Rome contre Elina Svitolina en 2017 et 2018, affrontera Elena Rybakina, 10e tête de série, ou Yulia Putintseva.

Également sur les courts en terre battue rouge du Foro Italico, la championne en titre Karolína Plíšková a défait la qualifiée russe Anna Blinkova 6-4, 6-3 et affrontera ensuite Elise Mertens, 11e tête de série, qui a éliminé la qualifiée monténégrine Danka Kovinić 6-4, 6-4.

— Avec l’Agence France-Presse

Résultats des huitièmes de finale du tournoi de Rome, disputée vendredi

Simple messieurs (3e tour)

Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Filip Krajinović (SRB) 7-6 (9/7), 6-3

Dominik Koepfer (GER) bat Lorenzo Musetti (ITA) 6-4, 6-0

Matteo Berrettini (ITA/N.4) bat Stefano Travaglia (ITA) 7-6 (7/5), 7-6 (7/1)

Casper Ruud (NOR) bat Marin Cilic (CRO) 6-2, 7-6 (8/6)

Denis Shapovalov (CAN/N.12) bat Ugo Humbert (FRA) 6-7 (5/7), 6-1, 6-4

Grigor Dimitrov (BUL/N.15) bat Jannik Sinner (ITA) 4-6, 6-4, 6-4

Diego Schwartzman (ARG/N.8) bat Hubert Hurkacz (POL) 3-6, 6-2, 6-4

Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Dušan Lajovic (SRB) 6-1, 6-3

Simple dames (3e tour)

Simona Halep (ROU/N.1) bat Dayana Yastremska (UKR) 7-5, 6-4

Yulia Putintseva (KAZ) bat Elena Rybakina (KAZ/N.10) 4-6, 7-6 (7/3), 6-2

Victoria Azarenka (BLR) bat Darya Kasatkina (RUS) 6-6 (abandon)

Garbiñe Muguruza (ESP/N.9) bat Johanna Konta (GBR/N.7) 6-4, 6-1

Elina Svitolina (UKR/N.4) bat Svetlana Kuznetsova (RUS) 7-6 (8/6), 6-4

Elise Mertens (BEL/N.11) bat Danka Kovinic (MNE) 6-4, 6-4

Karolína Plíšková (CZE/N.2) bat Anna Blinkova (RUS) 6-4, 6-3