(Paris) Simona Halep, N.2 mondiale et lauréate de Wimbledon en 2019, a décidé de ne pas participer Internationaux des États-Unis en raison des risques sanitaires liés à la pandémie de COVID-19, a annoncé lundi la Roumaine sur son compte Twitter.

Agence France-Presse

Il s’agit du sixième membre du top 10 de la WTA à renoncer au tournoi du Grand Chelem new-yorkais après les forfaits d’Ashleigh Barty (N.1), Elina Svitolina (N.5), Bianca Andreescu (N.6), tenante du titre, Kiki Bertens (N.7) et Belinda Bencic (N.8).

« Après avoir soupesé tous les facteurs et les circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous vivons, j’ai décidé que je ne voyagerais pas vers New York pour disputer les Internationaux des États-Unis », a écrit la Roumaine de 28 ans, qui compte également Roland-Garros 2018 à son palmarès et vient de gagner le tournoi de Prague dimanche.

« J’ai toujours dit que je placerais ma santé au cœur de ma décision et c’est pourquoi je préfère rester en Europe et m’entraîner », a ajouté Halep, soulignant toutefois les efforts mis en place par la fédération américaine de tennis et la WTA pour la tenue des Internationaux des États-Unis dans un environnement sûr.

Le tableau masculin du deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison est également amputé de certains de ses meilleurs joueurs, puisque Rafael Nadal, tenant du titre et lauréat de 19 tournois majeurs, a renoncé pour les mêmes raisons sanitaires, alors que Roger Federer (20 titres du Grand Chelem, le record) a dû se faire opérer et a d’ores et déjà mis un terme à sa saison.

Si Novak Djokovic, N.1 mondial, a confirmé sa participation jeudi, Gaël Monfils (N.9), Fabio Fognini (N.11) et Stan Wawrinka (N.17) ne seront pas non plus sur les courts de Flushing Meadows.