(Los Angeles) La Russe Svetlana Kuznetsova, lauréate des Internationaux des États-Unis en 2004, a annoncé son forfait pour le tournoi du Grand Chelem, invoquant des inquiétudes liées à la pandémie de COVID-19.  

Agence France-Presse

« En raison de la situation défavorable due au coronavirus… j’ai pris la décision difficile de ne pas participer aux Internationaux des États-Unis », a déclaré la joueuse de 35 ans dans un message posté sur sa page Instagram.  

La numéro 32 mondiale manquera également le tournoi de Cincinnati, délocalisé à New York dans la bulle de Flushing Meadows la semaine prochaine, juste avant le Majeur devant se tenir du 31 août au 13 septembre.  

« Je suis désolée car j’attendais ces tournois, mais la pandémie a changé tous les plans, a-t-elle ajouté. » J’espère que la situation dans le monde deviendra plus stable pour les prochaines compétitions. « 

Kuznetsova, qui a remporté à Flushing Meadows le premier de ses deux titres du Grand Chelem (Roland-Garros en 2009), s’ajoute à une liste de plus en plus longue de joueuses et joueurs européens qui ont choisi de faire l’impasse sur cette épreuve.

L’Australienne numéro 1 mondiale Ashleigh Barty, l’Ukrainienne Elena Svitolina (N.5) et la Néerlandaise Kiki Bertens (N.7) ont notamment pris cette décision.

Chez les messieurs, Rafael Nadal, N.2 mondial, a également renoncé, tout comme le Suisse Stanislas Wawrinka.

Dans une annonce distincte lundi, la Fédération américaine de tennis a annoncé les forfaits de la Tchèque Barbora Strycova et de la Chinoise Xiyi Wang.