(Montréal) Pendant que Denis Shapovalov a bondi de sept crans au classement de l’ATP, le Québécois Félix Auger-Aliassime a perdu un échelon, selon les classements hebdomadaires publiés lundi.

La Presse canadienne

Auger-Aliassime demeure le Canadien le mieux classé, au 18e rang. Milos Raonic, ralenti par les blessures, poursuit quant à lui sa glissade, lui qui est désormais 32e après avoir atteint le 3e rang mondial fin 2016.

Shapovalov s’est faufilé entre les deux, au 27e rang, après son triomphe à l’Omnium de Stockholm dimanche.

Vasek Pospisil, sacré champion du Challenger de Las Vegas dimanche, occupe le 168e rang. Rappelons qu’il a longtemps été à l’écart du jeu cette année après avoir été opéré pour une hernie discale en janvier.

Auger-Aliassime, Shapovalov et Raonic sont tous inscrits à l’Omnium d’Autriche.

Raonic disputera son duel de premier tour mardi contre le Sud-Coréen Hyeon Chung, 139e au monde.

Auger-Aliassime doit croiser le fer avec le Russe Andrey Rublev tandis que Shapovalov livrera bataille à l’Espagnol Pablo Carreno Busta. Ces deux affrontements devraient avoir lieu mercredi.

En cette fin de saison, le sommet de la hiérarchie mondiale a subi un seul changement, le Japonais Kei Nishikori et le Russe Karen Khachanov s’échangeant les huitième et neuvième rangs. Le Serbe Novak Djokovic devance de peu l’Espagnol Rafael Nadal au sommet du classement tandis que le Suisse Roger Federer demeure au troisième rang.

Chez les dames, Bianca Andreescu poursuit son ascension même si elle était au repos la semaine dernière. La championne des Internationaux des États-Unis, âgée de 19 ans, pointe au 4e rang mondial, derrière dans l’ordre l’Australienne Ashleigh Barty, la Tchèque Karolina Pliskova et la Japonaise Naomi Osaka.

Eugenie Bouchard, qui n’a pas disputé un tournoi depuis la fin septembre, a pour sa part reculé jusqu’à la 220e position.