(Paris) Le Canadien Denis Shapovalov a vaincu l’Allemand Alexander Zverev 6-2, 5-7, 6-2 jeudi, en route vers une place en quarts de finale du Masters de Paris.

Jérôme Pugmire
Associated Press

Shapovalov, le 28e joueur mondial, a mis deux heures et neuf minutes pour venir à bout de Zverev, sixième raquette au monde. Il a ainsi inscrit une troisième victoire en carrière contre un membre du top-10 mondial, une deuxième en 2019.

PHOTO MICHEL EULER, AP

L’Allemand Alexander Zverev

« Je suis content, a dit Shapovalov. Je n’avais jamais battu (Zverev) auparavant.

“La qualité du match était incroyable. Je suis très content d’avoir si bien joué. »

Il y a eu un total de 30 balles de bris au cours de ce match et Shapovalov a eu l’avantage en profitant de cinq de ses 17 occasions.

« Je crois avoir été le meilleur joueur en deuxième manche, avoir eu une peu plus d’occasions que lui, a mentionné Shapovalov. Je me suis dit que je devais garder ma concentration et connaître un bon départ en troisième manche. C’est exactement ce que j’ai réussi à faire et ça m’a donné du rythme. »

PHOTO CHRISTOPHE ARCHAMBAULT, AFP

Rafael Nadal

Malgré la défaite, Zverev s’est assuré d’une participation aux Finales de l’ATP.

Shapovalov en sera maintenant à ses quatrièmes quarts de finale en carrière dans un tournoi de la série Masters. Le tennisman originaire de Richmond Hill, en Ontario, affrontera le Français Gaël Monfils, qui a vaincu le Moldave Radu Albot 4-6, 6-4, 6-1.

De son côté, l’Espagnol Rafael Nadal a battu le Suisse Stan Wawrinka pour une 19e fois en 22 duels, s’imposant 6-4, 6-4 pour aussi obtenir une place en quarts de finale.

Les deux joueurs détiennent 22 titres du Grand Chelem, mais Nadal en compte 19 et il a à nouveau été en contrôle contre son rival. Wawrinka a connu des ennuis avec son revers à une main.

« Mon service a bien fonctionné et mon jeu au filet aussi », a noté Nadal.

Nadal, deuxième au classement mondial, a dû sauver une balle de bris lors du deuxième jeu du match, puis une autre au huitième jeu. Il a ensuite demandé la visite d’un médecin en deuxième manche en raison d’un problème à l’estomac.

« Ce n’était rien de sérieux, a insisté Nadal. J’ai demandé si un médecin pouvait me donner quelque chose pour que je me sente un peu mieux. »

PHOTO CHRISTOPHE ARCHAMBAULT, AFP

Novak Djokovic

Lors des quarts de finale, Nadal croisera le fer avec Jo-Wilfried Tsonga. Nadal vise un premier triomphe en salle à Paris, ce qui lui permettrait de terminer la saison au sommet de l’échiquier mondial pour une cinquième fois en carrière.

Tsonga a sauvé deux balles de match lors d’une éreintante victoire de 2-6, 6-4, 7-6 (6) face à l’Allemand Jan-Lennard Struff.

Un peu plus tôt jeudi, Novak Djokovic a démontré une fois de plus l’ampleur de son talent en disposant de Kyle Edmund 7-6 (7), 6-1, lui permettant d’atteindre les quarts de finale.

Après avoir requis set balles de manche pour s’adjuger le premier set, le Serbe a remporté six jeux consécutifs lors du deuxième. Il a mis un terme à la rencontre en brisant son adversaire à zéro, avec deux revers gagnants dans le coin gauche du terrain.

Le détenteur de 16 titres du Grand Chelem a remporté 89 % de ses points avec sa première balle, et il n’a concédé aucune balle de bris. Il a aussi frappé trois coups gagnants au dernier jeu, les déclenchant très rapidement — l’une de ses nombreuses signatures.

La voix encore enrouée, Djokovic a tenu à saluer la foule à l’aréna de Bercy. Il a cependant admis qu’il n’était pas encore au sommet de sa forme, après avoir éprouvé de la difficulté à vaincre Corentin Moutet au deuxième tour.

Il aura maintenant rendez-vous avec le Grec Stefanos Tsitsipas, qui a réussi 11 as dans un gain de 6-3, 6-4 contre Alex de Minaur. Tsitsipas, la septième tête de série du tournoi, présente une fiche de 2-1 contre le quadruple champion du Masters de Paris, qu’il a notamment battu plus tôt ce mois-ci en quarts de finale du Masters de Shanghai.

Par ailleurs, Grigor Dimitrov a poursuivi sa route après avoir évincé Dominic Thiem 6-3, 6-2. Le Bulgare n’a pas été confronté à la moindre de balle de bris et il croisera le fer au prochain tour avec Cristian Garin. Le Chilien, qui a évité trois balles de match, a renversé le Français Jérémy Chardy 6-7 (4), 6-4, 7-6 (6).

— Avec La Presse canadienne