(Paris) Naomi Osaka et Simona Haelp ont vécu de petites frayeurs avant de se ressaisir pour poursuivre leur quête respective, jeudi, aux Internationaux de tennis de France.

Associated Press

Après avoir perdu le premier set et accusé un déficit d’un bris au deuxième, la favorite Osaka est venue de l’arrière pour évincer l’ex-no 1 mondiale Victoria Azarenka 4-6, 7-5, 6-3.

La Japonaise tente d’obtenir un troisième titre du Grand Chelem consécutif ; elle en est à 16 gains d’affilée lors de grands tournois.

« Au niveau technique elle m’a dominée au premier set, a dit Osaka. J’ai juste essayé de trouver des façons de rester positive. »

Osaka, qui a été victime d’un bris à la suite d’une volée du revers au filet d’Azarenka au cinquième jeu du deuxième set, semblait alors embourbée. Mais, comme elle l’a fait en route vers une victoire en trois sets au premier tour, la Japonaise a de nouveau démontré sa détermination et renversé la vapeur sur le court Suzanne Lenglen. Elle s’est ainsi qualifiée pour le troisième tour du tournoi.

« Son jeu est tout en puissance, très explosif, a reconnu Azarenka. Ses frappes sont lourdes, et elle est constante au service. Elle montre qu’elle a bien mérité de se trouver où elle est maintenant. »

Quant à la championne en titre Halep, elle semblait se diriger vers une victoire facile en deux sets au deuxième tour lorsque tout s’est écroulé.

PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AGENCE FRANCE-PRESSE

Simona Halep

Halep a concédé quatre jeux consécutifs pour laisser filer son impressionnante avance au deuxième set, puis elle a aggravé sa situation au troisième set, avant de finalement s’accrocher pour vaincre la Polonaise Magda Linette 6-4, 5-7, 6-3.

La Roumaine a déclaré après la rencontre qu’elle se sentait « un peu malade », et ajouté qu’elle prévoit « dormir toute la journée » vendredi.

Elle menait par une manche et un bris à 5-3 au deuxième set lorsqu’elle a soudainement perdu ses repères. Halep a ensuite été brisée alors qu’elle servait pour le match à 5-4 dans cette manche, puis de nouveau à 5-2 lors de la suivante.

Elle a concédé trois balles de match en cours de route, avant de convertir sa quatrième lorsque Linette a expédié son coup droit dans le filet.

Plus tôt jeudi, l’Américaine Serena Williams a aisément éliminé la Japonaise Kurumi Nara 6-3, 6-2 au deuxième tour. Elle n’a pas été confrontée à la moindre balle de bris, a décoché 10 as et effectué 36 coups gagnants.

PHOTO VINCENT KESSLER, REUTERS

Serena Williams

Williams affrontera au prochain tour sa compatriote Sofia Kenin, qui a profité d’un laissez-passer pour la troisième ronde à la suite de l’abandon de la Canadienne Bianca Andreescu la veille.

La compatriote de Williams, Amanda Anisimova, a quant à elle rappelé à Aryana Sabalenka pourquoi elle était sa bête noire dans les tournois majeurs.

Après avoir vaincu Sabalenka au troisième tour des Internationaux d’Australie en janvier, l’adolescente âgée de 17 ans a répété l’exploit au deuxième tour des Internationaux de France, en l’emportant cette fois-ci 6-4, 6-2.

Classée 15e tête d’affiche, Belinda Bencic, de la Suisse, s’est imposée 4-6, 6-4 et 6-4 devant Laura Siegemund, de l’Allemagne. Couronnée à Dubai en février, Bencic a eu de justesse l’avantage pour les bris, 7-6.

En double féminin, la Canadienne Gabriela Dabrowski et sa partenaire chinoise Xu Yifan ont réussi leur entrée en scène en disposant de la Slovène Dalila Jakupovic et de la Roumaine Irina Maria Bara 6-1, 1-6, 6-2 au premier tour.

Dabrowski, d’Ottawa, est ensuite revenue en force pour son match de double mixte en compagnie du Croate Mate Pavic, qu’ils ont remporté 6-4, 7-6 (3) contre l’Américaine Kaitlyn Christian et le Danois Frederik Nielsen.

— Avec La Presse canadienne