• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Dubois et Wozniak passent, et Pelletier s'incline à Charleston 
Source ID:; App Source:

Dubois et Wozniak passent, et Pelletier s'incline à Charleston

Aleksandra Wozniak... (Photo: AP)

Agrandir

Aleksandra Wozniak

Photo: AP

Les trois Québécoises inscrites au tableau principal ont bien bataillé, hier, sur la terre battue de Charleston. Mais pas toutes avec le même succès.

Stéphanie Dubois et Aleksandra Wozniak ont remporté leur match de première ronde, tandis que Marie-Ève Pelletier a offert une belle opposition avant de perdre contre la 16e favorite, Sabine Lisicki.

Après avoir concédé le premier set à la Britannique Katie O'Brien, Stéphanie Dubois a enlevé le match par la marque de 4-6, 6-2 et 6-1. «C'était mon premier match de la saison de terre battue et j'ai vraiment bien appliqué tout ce que j'avais pratiqué. Je suis restée agressive et positive après le premier set. J'ai eu plusieurs points de bris, mais je n'ai pas su profiter de ces chances.»

Dubois a dominé au service, avec 72% de premiers services réussis. Elle a attaqué sans pitié le revers de la Britannique, son point faible... La commande s'annonce costaude au prochain tour pour la joueuse de Laval, puisqu'elle affronte la 13e favorite et 48e mondiale, la Française Virginie Razzano. «C'est une bonne joueuse, mais je suis confiante, a dit Dubois. Ses coups sont assez plats, sans beaucoup d'effets sur la balle. Son style va me permettre de varier mes coups.»

Wozniak fatiguée

Aleksandra Wozniak, neuvième favorite, a aussi eu besoin de trois sets, 6-3, 4-6 et 6-0, pour se débarrasser de la qualifiée américaine Abigail Spears, 194e au classement WTA. Finaliste le week-end dernier à Ponte Vedra, en Floride, Wozniak a senti la fatigue des tournois qui s'enfilent les uns à la suite des autres. «J'ai eu des gros matchs la semaine dernière. J'ai manqué un peu d'énergie à 4-2 dans le deuxième set, mais je me suis reprise au troisième. J'ai vite retrouvé mon rythme.»

Depuis plusieurs semaines, la Blainvilloise, 29e raquette mondiale, souffre d'une déchirure partielle au tendon de l'épaule. La blessure est cicatrisée, mais cela l'handicape toujours au service. Sitôt son match terminé, elle a reçu des traitements et un massage avant de recouvrir son épaule d'un sac de glace. «Je ressens toujours de la douleur, a-t-elle dit, et (hier), c'était plus inconfortable. L'épaule était fatiguée. C'est un long processus avant que le muscle réapprenne à bien fonctionner et ça se voit au service. Quand la douleur apparaît, je compense un peu et ça peut provoquer des doubles fautes.»

Une autre qualifiée, Melanie Oudin, attend Wozniak au prochain tour. La Québécoise n'a jamais joué contre l'Américaine, classée 176e au classement WTA, mais elle pourra compter sur une alliée pour établir son plan de match: sa mère Jadwiga, qui l'accompagne.

Après être passée par le tableau qualificatif, Marie-Eve Pelletier n'a pas pu résister devant la puissante Allemande Sabine Lisicki. Le joueuse de Repentigny a toutefois donné du fil à retordre à la favorite avant de s'incliner 5-7, 4-6.

 

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer