En début de semaine, Rémi Garde disait garder un soupçon d'espoir que l'Impact puisse attirer Jimmy Briand. Cette fois, il a fermé la porte.

Publié le 2 août 2018
Guillaume Lefrançois LA PRESSE

« Le dossier de Jimmy Briand est refermé depuis hier après-midi. Définitivement », a déclaré l'entraîneur-chef de l'Impact, avant l'exercice de ce matin, au Centre Nutrilait.

C'est donc une deuxième option qui se ferme à l'Impact, après que l'équipe eut entretenu l'espoir d'obtenir Fanendo Adi sur prêt pour la fin de la saison.

Briand, 33 ans, a passé les trois dernières saisons avec l'En Avant de Guingamp. Garde le connaît bien pour l'avoir dirigé au sein de l'Olympique Lyonnais, toujours en première division française.

Maintenant que cette saga est terminée, l'Impact se prépare à accueillir le D.C. United et surtout, Wayne Rooney, qui en sera seulement à un cinquième match en MLS. Le duel aura lieu samedi soir au stade Saputo.

Rooney était le principal sujet de conversation avec les joueurs ce matin. « Je me levais les samedis matin pour regarder ses matchs de Premier League à la télévision », s'est souvenu Samuel Piette.

« S'il continue à le regarder comme il le regardait le samedi matin, oui, on va avoir des problèmes, c'est sûr!, a rétorqué Garde, à la blague. Mais je ne pense pas que les joueurs doivent être impressionnés. Que l'on soit respectueux et admiratif pour ce qu'il a fait avant, tout à fait. Mais de l'autre côté, les joueurs de D.C. peuvent eux aussi apprécier la carrière de certains joueurs dans le maillot de l'Impact. »

Le D.C. United occupe le 11e et dernier rang de l'Association de l'Est avec 17 points en 18 matchs, mais l'équipe en a amassé six dans les quatre matchs joués par Rooney.

« Ça serait une erreur de simplement regarder leur classement. C'est une équipe qui est en train de se redresser », a averti Garde.

Par ailleurs, l'entraîneur-chef du onze montréalais a confirmé que Kyle Fisher a été prêté au Fury FC d'Ottawa. Le défenseur n'a toujours pas joué cette saison après avoir été opéré au tibia gauche fin janvier.