Un autre ancien de l’Impact est atteint du cancer. Le légendaire Eduardo Sebrango a reçu un diagnostic de lymphome folliculaire l’hiver dernier.

Publié le 11 août
Jean-François Téotonio
Jean-François Téotonio La Presse

Le journaliste Jérémy Filosa, du 98,5 FM, a révélé la nouvelle jeudi.

Le lymphome folliculaire est un sous-type de lymphome non hodgkinien. Saku Koivu, ancien joueur du Canadien de Montréal, avait souffert de ce dernier type de cancer.

Sebrango a entamé ses traitements de chimiothérapie, indique le 98,5. Il en aura pour six mois encore. Il doit faire retirer deux masses situées sur sa nuque et sa poitrine.

Selon les propos du Québécois d’origine cubaine rapportés par la station radiophonique, il s’agit d’un cancer « peu agressif », mais « qui a l’habitude de revenir ».

Cette nouvelle survient deux semaines seulement après le décès de Jason Di Tullio. L’entraîneur adjoint de Wilfried Nancy avait succombé à un cancer du cerveau ravageur.

Eduardo Sebrango travaille aujourd’hui à l’Académie du CF Montréal. Il est aussi assistant avec l’équipe U23.