La Fédération internationale de football (FIFA) a rendu hommage à la capitaine canadienne Christine Sinclair pour son record de buts.

Mis à jour le 17 janvier
Neil Davidson La Presse Canadienne

La FIFA a remis à la Britanno-Colombienne de 38 ans, la meilleure buteuse de tous les temps, le prix spécial de la FIFA lors de sa cérémonie annuelle de remise des prix à Zurich.

Lors de ce gala, Robert Lewandowski a été couronné le meilleur joueur masculin de l’année, conservant le titre qu’il a gagné l’année dernière.

L’attaquant du Bayern Munich peut ainsi se consoler après s’être classé deuxième derrière Lionel Messi pour le Ballon d’Or le mois dernier.

Mohamed Salah de Liverpool figurait également parmi les trois finalistes.

Lewandowski a amélioré deux records de la Bundesliga en marquant 41 buts pour le Bayern lors de sa saison 2020-21 et 43 au cours de l’année civile 2021. Les deux records étaient détenus depuis 1972 par un autre grand du Bayern, Gerd Müller.

Chez les dames, la capitaine Alexia Putellas, qui a guidé Barcelone à son premier titre en Ligue des champions féminine, a été préférée à sa coéquipière Jennifer Hermoso et à Sam Kerr de Chelsea.

La Chilienne Christiane Endler a pour sa part été nommée la meilleure gardienne féminine, devançant la Canadienne Stephanie Labbé et l’Allemande Ann-Katrin Berger.

Endler, la première Sud-américaine à remporter l’honneur, a joué pour le Paris Saint-Germain avant d’être transféré à l’Olympique Lyonnais. Elle a aidé le PSG à remporter le titre français, ne concédant que quatre buts en cours de route.

Labbé a aidé le Canada à remporter l’or olympique l’été dernier à Tokyo.

Sinclair compte 188 buts en 308 apparitions internationales. Elle a également 53 passes avec l’équipe nationale.

Sinclair a marqué son 185e but record contre Saint-Kitts-et-Nevis, le 29 janvier 2020, lors du tournoi de qualification olympique de la Concacaf à Edinburg, au Texas. Elle a alors amélioré le record de l’Américaine Abby Wambach.

« C’est un trophée très, très spécial pour une joueuse très très spéciale, a déclaré le président de la FIFA Gianni Infantino. C’est bien mérité. Fantastique. »

Sinclair, la meilleure marqueuse internationale tant chez les femmes et que chez les hommes, a commencé en remerciant sa famille pour son soutien.

« Ce qui compte, ce sont tous les moments que j’ai partagés et les liens que j’ai créés, a-t-elle confié lors d’une transmission par satellite. De célébrer avec tout un pays jusqu’à vivre le chagrin de la défaite avec mes proches.

« À toutes mes coéquipières et membres du personnel au fil du temps, j’espère que vous savez à quel point je vous suis reconnaissante. Ensemble, nous avons eu l’objectif ultime d’inspirer des générations et de changer le sport dans notre pays. Nous avons réussi et plus encore. »

Sinclair, qui a promis de continuer à développer le soccer féminin, devrait ajouter à son total de buts.

Elle s’est engagée à jouer pour le Canada et les Thorns de Portland de la NWSL au cours des deux prochaines saisons jusqu’à la Coupe du monde 2023.

« L’équipe nationale féminine et sans aucun doute l’ensemble du Canada sont immensément heureux et fiers de voir Christine obtenir la reconnaissance qu’elle mérite à l’échelle internationale pour sa contribution au sport que ce soit sur et à l’extérieur du terrain, a mentionné Bev Priestman, l’entraîneuse-chef de l’équipe canadienne dans un communiqué. Elle est une leader, elle représente l’excellence, mais aussi les valeurs que tout jeune Canadien peut entretenir dans la poursuite de ses rêves. »

Sinclair a marqué des buts dans 21 pays différents et contre 42 adversaires différents. Le Canada a remporté 76 % des matchs dans lesquels elle a marqué.