Le Canada a trois représentantes parmi les personnes en lice pour les honneurs de la FIFA.

La Presse Canadienne

Ce sont la capitaine Christine Sinclair, la gardienne Stephanie Labbé et l’entraîneure Bev Priestman.

Il y a 13 joueuses qui aspirent à être nommée Joueuse de l’année, dont Sinclair, qui a mené son pays à l’or olympique à Tokyo.

Labbé et quatre rivales sont en lice comme Gardienne de l’année.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Stephanie Labbé

Au niveau des entraîneures, il y a également cinq sélectionnées, incluant Priestman, à sa première année complète à la barre de l’unifolié.

« Ce genre de reconnaissance n’est possible qu’avec toute une équipe derrière soi », a écrit Priestman, sur Twitter.

PHOTO PHILIPPE BOIVIN, COLLABORATION SPÉCIALE, ARCHIVES

Bev Priestman

« Ça représente vraiment l’effort d’une équipe entière », a ajouté Sinclair, sur la même plateforme.

Comme Joueur de l’année, la liste inclut notamment Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar, Kylian Mbappé et Robert Lewandowski.

Les gagnants seront annoncés lors d’une cérémonie virtuelle le 17 janvier.

Le jury est composé d’entraîneurs de sélections nationales et de capitaines d’un peu partout sur la planète. Le vote de chroniqueurs spécialisés et de supporters entre aussi dans l’équation.

Sinclair, également capitaine des Thorns de Portland, peut aussi mériter le Ballon d’or de France Football, tout comme ses compatriotes Ashley Lawrence (Paris Saint-Germain) et Jessie Fleming (Chelsea).