(Copenhague) Christian Eriksen a surpris ses coéquipiers de l’équipe du Danemark en se présentant à leur séance d’entraînement, ce qui a donné lieu à des scènes d’accolades, ont révélé les porte-couleurs de l’équipe danoise samedi.

Mattias Karén Associated Press

Le milieu de terrain danois a reçu son congé de l’hôpital de Copenhague vendredi et son premier réflexe a été d’aller visiter ses coéquipiers à leur quartier général du Championnat d’Europe, en banlieue de la capitale.

Le milieu de terrain Christian Norgaard et le défenseur Joakim Maehle se sont dit complètement surpris par cette visite inattendue.

« Je ne savais pas qu’il allait venir. Nous avons cessé l’entraînement lorsqu’on l’a vu », a raconté Norgaard.

« Il semblait avoir un bon moral et ça a donné un regain l’énergie à l’équipe. Nous avons eu la permission de le serrer dans nos bras et c’était formidable de le voir marcher avec son fils. Ce fut définitivement une bonne journée. C’est en plein ce dont on avait besoin », a-t-il ajouté.

Eriksen, âgé de 29 ans, a subi un arrêt cardiaque lors du premier match disputé par le Danemark à l’Euro, samedi dernier, contre la Finlande. Il a dû être réanimé avec un défibrillateur alors que ses coéquipiers l’entouraient sur le terrain, formant une barrière à l’abri des regards du public.

PHOTO FRIEDEMANN VOGEL, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Il a reçu son congé de l’hôpital après l’implantation d’un moniteur cardiaque qui devrait lui permettre d’éviter que le scénario se répète.

Le joueur de l’Inter Milan a dîné avec l’équipe avant de retourner à la maison avec sa famille.

« C’était émotif parce que la dernière fois qu’on l’a vu, il était étendu sur le terrain alors qu’on tentait de lui sauver la vie », a rappelé Maehle.

« On savait que Christian était correct, mais c’est totalement différent d’avoir la chance de le voir en personne », a-t-il indiqué.

Le Danemark a perdu ses deux premiers matchs à l’Euro 2020 face à la Finlande et la Belgique, mais a toujours une chance d’accéder à la phase éliminatoire advenant une victoire face à la Russie lundi au stade Parken à Copenhague.

Selon l’attaquant Andreas Skov Olsen, la visite d’Eriksen aidera l’équipe à se concentrer pleinement sur la partie à venir contre la Russie.

« C’était plaisant de le voir debout, devant nous. C’était important de savoir que Christian est correct pour que l’on puisse maintenant se concentrer sur le reste du tournoi.