(Londres) Raheem Sterling a grandi à l’ombre du stade Wembley en rénovation, et il arbore même un tatouage de la célèbre arche qui le surplombe sur son avant-bras gauche.

Rob Harris Associated Press

Maintenant qu’il peut représenter son pays sur la pelouse du prestigieux stade, il s’est servi de son pied droit pour permettre à l’Angleterre d’entamer le Championnat européen de soccer de la meilleure façon possible.

L’attaquant a touché la cible — il s’agissait de son premier filet en 13 parties en carrière dans cette compétition — et procuré un court gain de 1-0 à l’Angleterre contre la Croatie, dimanche, à l’Euro 2020.

PHOTO LAURENCE GRIFFITHS, AGENCE FRANCE-PRESSE

Les Anglais n’avaient jamais savouré la victoire à leur premier match dans cette compétition à leurs neuf participations précédentes.

L’Angleterre, bien plus confortable qu’à la suite de la défaite subie contre la Croatie en demi-finales de la Coupe du monde en 2018, mise cette année sur plusieurs jeunes espoirs et Sterling — son joueur le plus expérimenté, malgré le fait qu’il n’a que 26 ans.

Sterling, qui n’a pas beaucoup de temps de jeu depuis quelques mois à Manchester City, a trouvé une faille dans la défensive croate à la 57e minute. Le milieu de terrain Kalvin Phillips a déjoué quelques joueurs avant de refiler le ballon à Sterling, qui a décoché un tir qui a ricoché sur le gardien croate Dominik Livakovic avant de terminer sa course au fond du filet.

PHOTO JUSTIN TALLIS, REUTERS

Environ 21 500 spectateurs ont assisté au match disputé au stade Wembley.

Il s’agissait du premier match à être présenté au stade de Wembley devant des spectateurs depuis 2019. Celui-ci a toutefois commencé de manière plutôt malaisante, puisque certains spectateurs ont hué leurs favoris après que ceux-ci eurent posé un genou au sol — un geste popularisé par le quart Colin Kaepernick pour dénoncer les injustices raciales.

Le prochain match de l’Angleterre dans le groupe D aura lieu vendredi, contre l’Écosse, à Wembley. La Croatie aura rendez-vous avec la République tchèque à Glasgow.

Une première pour l’Autriche

PHOTO DANIEL MIHAILESCU, AGENCE FRANCE-PRESSE

David Alaba (au centre) célèbre le but de Michael Gregoritsch (11) avec ses coéquipiers.

Les Autrichiens ont profité de deux buts de leurs remplaçants pour décrocher la première victoire de leur histoire au Championnat européen.

Michael Gregoritsch et Marko Arnautović sont entrés dans le match en deuxième demie et ils ont marqué pour permettre à l’Autriche de vaincre la Macédoine du Nord 3-1, dans le groupe C.

Il s’agissait d’une première victoire en 31 ans pour l’équipe autrichienne lors d’un tournoi majeur.

Le capitaine de l’Autriche, David Alaba, a mis la table pour le but gagnant à la 78e minute. Il a dirigé une passe vers la zone de but que Gregoritsch a fait dévier dans le filet.

Arnautović s’est ensuite retrouvé seul devant le gardien Stole Dimitrievski, qu’il a réussi à battre de vitesse pour doubler l’avance des siens dans la dernière minute de jeu.

Les deux attaquants sont entrés dans le match à la 59e minute, alors que le score était de 1-1.

Le défenseur de l’Autriche Stefan Lainer a ouvert la marque à la 18e minute, tandis que le vétéran de 37 ans de la Macédoine du Nord Goran Pandev a créé l’égalité 10 minutes plus tard.

La Macédoine du Nord participe à un premier tournoi majeur dans son histoire.

Pour son prochain match, l’Autriche se rendra à Amsterdam pour y affronter les Pays-Bas.

La Macédoine du Nord demeurera à Bucarest pour son prochain duel, contre l’Ukraine.