(Montréal) Le bruit de fond qui est ajouté par la production lors de la télédiffusion d’évènements sportifs depuis maintenant plus d’un an ne sera pas nécessaire samedi soir, lors du match du CF Montréal.

Alexandre Geoffrion-McInnis La Presse Canadienne

Atlanta United (1-1-2) accueillera 40 000 spectateurs au Mercedes-Benz Stadium pour son duel contre le CF Montréal (2-1-2). Ce sera la première fois que le club de la Géorgie jouera devant autant de spectateurs depuis le 7 mars 2020, alors qu’il avait défait le FC Cincinnati 2-1 devant 69 000 personnes.

L’entraîneur-chef des Montréalais, Wilfried Nancy, n’a pas caché qu’il devra adapter sa façon de communiquer ses directives avec ses joueurs pendant le match, en raison du bruit. Et ses joueurs également.

« C’est paradoxal, parce que bien sûr on a besoin des partisans, mais en tant que’staff’on a aimé jouer à certains moments sans eux. Donc, c’est un peu fou ce que je dis, mais à Nashville, quand on a joué devant 10 000 spectateurs — nous avions l’impression qu’il y en avait 100 000 — c’est sûr que la dynamique n’est pas la même », a d’abord évoqué Nancy en visioconférence vendredi après-midi.

« En général, les joueurs sont au courant. Ils savent très bien ce qu’ils doivent faire, mais c’est vrai — par exemple à Miami (mercredi), à la reprise, il y a eu 10 minutes de battement où j’ai essayé de passer de petits messages à mes joueurs — qu’il faut s’ajuster, car c’est difficile d’entendre (dans ces circonstances-là). On va trouver d’autres stratégies, mais c’est sûr que ce sera pareil à Atlanta. Il faudra s’ajuster », a-t-il ajouté.

De son côté, le milieu de terrain Amar Sejdic a reconnu que les joueurs sont fébriles à l’idée de retrouver autant de partisans dans les gradins — eux qui n’ont pas joué devant des foules au Stade Saputo depuis belle lurette en raison de la pandémie de coronavirus.

« Ce sera difficile de faire taire la foule ; j’ai l’impression qu’ils seront bruyants pendant toute la rencontre. Je crois que tout le monde sera gonflé à bloc de jouer dans un stade de cette envergure, devant autant de spectateurs. C’est quelque chose qui manquait au football depuis un certain temps déjà. Ce sera donc très excitant, même si nous serons les visiteurs. J’ai bien hâte de me retrouver dans cet environnement », a noté l’Allemand âgé de 24 ans.

Sur la pelouse synthétique d’Atlanta, Nancy s’attend à ce que la troupe de l’entraîneur-chef Gabriel Heinze mise de nouveau sur une approche agressive. D’ailleurs, même si l’attaquant étoile Ezequiel Barco est toujours blessé, le onze montréalais devra garder à l’œil le redoutable Josef Martinez, auteur d’un but en quatre parties jusqu’ici.

« C’est une équipe qui aime attaquer. L’entraîneur (Heinze), je le suivais quand il était en Argentine, et il a toujours prôné le jeu d’attaque, et ç’a toujours été sa conception au niveau du jeu. Je m’attends à la même chose cette fois-ci », a évoqué Nancy.

Plus de peur que de mal pour Mihailovic

D’autre part, Nancy a offert de bonnes nouvelles au sujet du milieu de terrain Djordje Mihailovic, qui a été touché dans la région du mollet droit et qui a cédé sa place à Sejdic à la 37e minute de jeu contre l’Inter Miami.

« Djordje aurait pu revenir dans le match après sa blessure, mais je n’ai pas voulu prendre de risque. On a bien fait, parce qu’il n’y a plus de souci pour l’instant », s’est limité à dire l’entraîneur-chef recrue.

Ainsi, dans un contexte où Nancy était privé de quelques joueurs clés et qu’il doit gérer un personnel au cœur d’une semaine éreintante, avec trois parties en huit jours, la victoire de 2-0 contre l’Inter Miami mercredi tend à confirmer que l’équipe peut compter sur un bel éventail de ressources au sein de la formation.

« Il y a de la bagarre partout, dans le bon sens du terme, dans le sens que tout le monde a envie de jouer, tout le monde s’entraîne bien […] On savait depuis le début qu’on avait des joueurs avec un potentiel intéressant, maintenant je reste sur la même ligne de conduite : chaque match a sa propre histoire », a résumé celui qui dirige les meneurs de l’Association Est dans la MLS.

Nancy a aussi profité de l’occasion pour indiquer que Clément Diop sera de retour devant le filet montréalais samedi soir, après avoir cédé sa place à James Pantemis contre l’Inter Miami.