(Rome) L’attaquant suédois de l’AC Milan Zlatan Ibrahimovic est toujours positif au coronavirus, deux semaines après avoir dû se mettre à l’isolement après un premier test positif, a-t-on appris jeudi auprès de son club.  

Agence France-Presse

Le Suédois doit subir deux tests négatifs avant de pouvoir réintégrer l’équipe milanaise, dont le prochain match est prévu le 17 octobre face à l’Inter Milan à San Siro.  

Le défenseur brésilien Léo Duarte, dont le dernier test s’est lui aussi révélé positif, poursuit lui aussi sa quarantaine. Le reste des joueurs sont en revanche tous négatifs, a précisé le club milanais.

Le choc Inter-Milan pourrait d’ailleurs être largement perturbé par le coronavirus, car l’Inter Milan compte aussi plusieurs joueurs touchés : le Belge Radja Nainggolan et l’Italien Roberto Gagliardini ont à leur tour été testés positifs jeudi, a-t-on appris auprès du club, confirmant des informations des médias italiens.

Ces deux nouveaux cas s’ajoutent à ceux annoncés mercredi des défenseurs Milan Skriniar et Alessandro Bastoni, testés positifs lors des rassemblements de leurs sélections (Slovaquie et Italie espoirs).

L’annonce du test positif de Zlatan Ibrahimovic, le 24 septembre, avait stoppé en plein vol le Suédois, très en vue sur le terrain en ce début de saison. « La COVID a eu le courage de me défier. Mauvaise idée », avait tweeté le joueur, qui vient de fêter ses 39 ans.

Sur les réseaux sociaux, la vedette suédoise, qui a prolongé d’un an son aventure à Milan après une première pige de six mois la saison dernière a depuis posté une vidéo de lui en train de s’entraîner chez lui.  

En son absence, l’Inter Milan s’en est remis à de jeunes attaquants (Rafael Leao, Lorenzo Colombo, Daniel Maldini) pour poursuivre son bon début de saison, en assurant notamment sa place en phase de poules de Ligue Europa et en faisant le plein de points en championnat (trois victoires en trois matchs).  

Le Suédois a donc désormais un peu plus d’une semaine pour espérer retrouver ses coéquipiers en vue du derby milanais, où l’Inter Milan sera vraisemblablement également diminué en raison de la COVID-19 : son défenseur Alessandro Bastoni a été déclaré positif lors du rassemblement des espoirs italiens, alors qu’un autre pilier de la défense, Milan Skriniar, est aussi positif, selon des médias italiens.